Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

 

Nouvelles du CEN

 

 
 
60 ans plus tard: le Centre d’études nordiques toujours à l’avant-scène de la recherche nordique au Québec
14 décembre 2021
 
 

Le Centre d’études nordique (CEN) doit son existence à l’initiative et à la persévérance de Louis-Edmond Hamelin (1923-2020), un géographe visionnaire, pour promouvoir la recherche dans le Grand Nord Québécois. Lors du Conseil universitaire du 14 avril 1961, la création en principe du CEN était adoptée. Dans un arrêté ministériel (no. 1684) du 2 août 1961, le Gouvernement du Québec, dirigé par l’Honorable Jean Lesage, montrait son intérêt pour la création du CEN et il confirmait un premier financement de $24,350.00 pour ce centre (soit une somme équivalente à $223,182 en 2021 en tenant compte de l’inflation). Ce centre était aussi sous la responsabilité du ministre des Ressources naturelles de l’époque, l’Honorable René Lévesque. C’est lors du Conseil universitaire du 20 décembre 1961 que le CEN devient le premier centre de recherche officiel de l’Université Laval. M. Louis-Edmond Hamelin devient le Directeur-Fondateur et le premier président du Conseil de direction du CEN.

Soixante ans après sa création, le CEN est non seulement le plus vieux centre de recherche toujours actif de l’Université Laval, mais aussi un regroupement stratégique financé par le Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT) et qui rassemble 83 chercheurs et chercheuses provenant de 14 institutions universitaires. Les actions du CEN demeurent animées par les valeurs de multidisciplinarité et de collaboration interinstitutionnelle. L’amalgame des expertises de ses membres chercheurs inclut notamment l’écologie animale et végétale, la microbiologie, la paléoécologie, la limnologie, la géomorphologie, l’hydrogéologie, la géologie, le génie civil ainsi que l’archéologie. La mission du CEN est de contribuer au développement durable des régions nordiques en améliorant notre compréhension de ces environnements et notre capacité de prédiction des changements qui les affectent tout en formant du personnel hautement qualifié. Aujourd’hui, le CEN joue un rôle central et structurant pour la recherche nordique au Québec en opérant deux réseaux d’infrastructures de recherche unique au monde: 1) le réseau Qaujisarvik, qui est composé de neuf stations de recherche qui facilitent l’accès au Nord pour les chercheurs et 2) le réseau SILA qui est composé de plus d’une centaine de stations de suivi des impacts environnementaux dans le Québec nordique et l’est de l’Arctique canadien. Le CEN a acquis une réputation enviable auprès des Inuits et des Cris qui résulte en des liens de confiance et facilite la recherche dans le Nord pour la co-construction de projets avec les gens du Nord et la progression des connaissances sur l’aménagement du territoire ou la gestion des ressources.

Afin de souligner ses 60 ans, la direction du CEN est heureuse de lancer une vidéo pour promouvoir la recherche nordique et le rôle du CEN

 
 
 

 
© 2022 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com