Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  
 

Station de recherche de l'île Ward Hunt

 
 
 

 
 

Gestion de la station

 
Présentation générale:   L'île Ward Hunt est située à l'extrémité nord du Canada, au large des côtes de l'île d'Ellesmere. L’île Ward Hunt fait partie du Parc national du Canada Quttinirpaaq, au Nunavut, Canada. Quttinirpaaq signifie “le sommet du monde” en inuktitut et reflète l’emplacement de cette station, située à environ 750 km du pôle Nord.La station et l’observatoire de l’île Ward Hunt est la propriété de, et est gérée par, le Centre d'études nordiques (CEN), en collaboration avec Parcs Canada (www.pc.gc.ca).
Localisation:   Île Ward Hunt, Parc national du Canada Quttinirpaaq, Nunavut, Canada
Propriétaire:   Centre d’études nordiques (CEN) et Parcs Canada
Gestionnaire:   Centre d’études nordiques (CEN)
Ouverture:   1998
Opération:   Juin-Août
Réseaux de stations:  

Réseau canadien d'opérateurs de recherche nordique

INTERACT - International network for terrestrial research and monitoring in the arctic

Environnement

 
Mots-clés:   Calotte glaciaire, combes à neige, montagnes, vallée, glaciers , lacs, pergélisol, formes glaciaires, fjords, milieux côtiers,toundra.
Climat:   Haut arctique
Température:   Temp. moy. annuelle -17.5 °C ; temp. moy. février -33 °C ; temp. moy. juillet 1 °C.
Vents:   Moy. des vents 3.3 m/s ; vitesse moy. max. 29 m/s ; vents dominants de direction SSW.
Précipitations:   Pluie et neige ; précipitations moy. totales annuelles 150 mm.
Débâcle des glaces:   Juillet ou août
Pergélisol:   Continu
Altitude:   5 m à la station ; 0 m à 400 m dans l'aire d'étude.
Environnement naturel:   Cette île du Haut-Arctique canadien fait 6,5 km de long (d'est en ouest) et 3,3 km de large. Le climat y est typique des déserts polaires, avec des températures sèches et extrêmement froides (température moyenne annuelle de -17,3 °C). L'environnement de l’Île comprend des lacs, des plateformes glaciaires, des fjords, des calottes glaciaires, des glaciers, de la glace de mer, des montagnes et des vallées. La région contient une faible biodiversité faunique et végétale. Toutefois, une diversité de communautés microbiennes (p. ex. cyanobactéries) survit dans ces environnements extrêmes.
Dimension humaine:   Aucune communauté n’est établie à l'île Ward Hunt. La communauté la plus proche est celle de Grise Fjord, situé à 800 km dans le sud de l'île d'Ellesmere. Grise Fjord ou Aujuittuq (lieu qui ne dégèle jamais) est un petit hameau inuit dans la région de Qikiqtaaluk sur le territoire du Nunavut, Canada. Avec une population de 141 habitants (Recensement de 2006), elle est la seule collectivité inuite de l’île. C’est également l'un des endroits habités les plus froids dans le monde, avec une température moyenne annuelle de -16,5 ° C. Grise Fiord, se situe à 1,160 km (720 mi) au nord du cercle polaire arctique dans la Cordillère Arctique, le seul grand système de montagnes à l'est des Rocheuses canadiennes. La base militaire canadienne de Alert se trouve à 170 km à l'est (et légèrement au sud) de l'île Ward Hunt.

Recherche

 
Disciplines:   Chimie de l’atmosphère, chimie isotopique, changement climatique, climatologie, pollution, sciences de l'environnement, géologie et sédimentologie, glaciologie, géomorphologie, géocryologie, pédologie, cartographie SIG, hydrologie, biologie terrestre, paléolimnologie, paléoécologie, limnologie.
Projets en cours:   Les principaux champs de recherche à cette station comprennent la structure et le fonctionnement des écosystèmes lacustres et fluviaux à des latitudes élevées, la dynamique de plates-formes glaciaires nordiques, l'écologie microbienne, la géomorphologie des paysages désertiques polaires, les effets du rayonnement UV et les changements climatiques sur les écosystèmes aquatiques.
Recherches antérieures:   Un aperçu des études antérieures réalisées dans cette région est donné dans: Vincent, W.F., et al. 2011. Les écosystèmes extrêmes et géosystèmes dans le Haut-Arctique canadien: l'île Ward Hunt et environs (Ecoscience 18: 236-261).
Permis, règles et règlements:   Le site est situé dans le Parc national du Canada Quttinirpaaq. Toutes les personnes se rendant sur le site doivent aviser Parcs Canada. Communiquer avec les gestionnaires de Parcs Canada pour de l’information sur l'accès et les permis requis (www.pc.gc.ca/pn-np/nu/quttinirpaaq). Communiquer avec le Programme du plateau continental polaire (PPCP) (www.rncan.gc.ca/sciences-terre/produits-services/services-plateau-polaire/11629) pour obtenir les formulaires de demande de transport.
Données environnementales et climatiques :   Le CEN recueille depuis 1995 de vastes ensembles de données climatiques dans la région de l'Île Ward Hunt et y exploite présentement une station climatique du réseau SILA (www.cen.ulaval.ca/sila) du CEN. Des données de suivis écologiques sont également disponibles sur demande auprès du responsable de station et chercheur principal, Warwick F. Vincent.
Nordicana D:   La collection Nordicana-D du CEN rend librement accessible des rapports de données numériques, facilitant la gestion des ensembles de données générées par le CEN. La parution Nordicana-D suivante est disponible dans ce secteur : CEN 2013. Données environnementales du nord de l'île d'Ellesmere au Nunavut, Canada, v. 1.0 (2002-2012). Nordicana D1, doi: 10.5885/44985SL-8F203FD3ACCD4138. Visiter le site web www.cen.ulaval.ca/nordicanad/pour connaitre la liste complète des séries de données disponible à ce jour.

Installations et services locaux

 
Présentation infrastruture:   C’est en 1876, durant l'expédition polaire de George Nares, que le lieutenant Pelham Aldrich prit note pour la première fois de l’Île et lui attribua le nom de George Ward Hunt, premier lord de l'Amirauté du Royaume-Uni (1874-1877).L'île Ward Hunt a été brièvement utilisée comme station météorologique au cours de l'Année géophysique internationale de 1957-58. Depuis, ce site sert de point de départ pour un certain nombre d’expédition à destination du pôle Nord, à commencer par celle de Ralph Plaisted en 1968.Des scientifiques travaillent à la station depuis les années 1950. Aujourd'hui, Parcs Canada dispose de trois abris de type « Weatherhaven » équipés de fournaises à l’huile. Un laboratoire isolé et alimenté par des panneaux solaires a été construit par le CEN en 2010, grâce à une subvention d'infrastructure du gouvernement fédéral.
Aire totale des bâtiments:   L'aire totale des bâtiments couvre 50 m2 dont 25 m2 de laboratoires scientifiques et 25 m2 d'espace logistique.
Nombre de chambres (lits):   Un total de 3 chambres (8 lits) est disponible. Les infrastructures comprennent également une aire de séjour et une cuisine.
Personnel:   Aucun membre du personnel n'est présent à la station.
Capacité:   8-9 personnes
Commodités :   Il n'y a pas de douche ni laveuse/sécheuse à la station. Les installations sont alimentées à l'énergie solaire, le chauffage secondaire est à l'huile et au propane, une génératrice est sur le site pour une disponibilité énergétique 24h/7. Les déchets doivent être triés et évacués dès que possible.
Communication :   Des téléphones satellites et des VHF sont en location auprès du CEN.
Équipement de laboratoire:   Le laboratoire est équipé d'une balance électronique, de microscope / binoculaire, de séchoir et de verrerie de laboratoire. Une formation SIMDUT ou son équivalent est nécessaire pour utiliser ce matériel. Aucun entreposage de produit chimique n'est permis, tous les produits doivent être rapportés après utilisation.
Véhicules disponibles:   Du temps d'hélicoptère ou de motoneige peut-être obtenu par le biais du PPCP. Aucun autre mode de transport terrestre n'est autorisé. Un bateau et un Zodiak se trouvent sur le site. Prendre des arrangements au préalable avec PPCP afin de planifier vos besoins de carburant. Parcs Canada a une réserve d’essence à l’île de Ward Hunt en prévoyance de leurs opérations et de situations nécessitant une évacuation d’urgence.

Se rendre à la station

 
Accès:   La station n'est accessible que par vol nolisé (Twin Otter). Puisque la station se situe dans un parc national, toutes les activités de recherche doivent être planifiées et proposées au moins un an à l'avance aux responsables de la station.
Services aériens:   Prendre des arrangements au préalable avec PPCP.
Infrastructures de transport:   Piste d’atterrissage en gravier de 300 × 40 m (longueur x largeur). Aussi accessible en hydravion. Les hélicoptères peuvent atterrir au sol. Aucune infrastructure portuaire.

Sécurité, services médicaux et assurances

 
Équipement de sécurité:   Les équipements recommandés pour travailler dans ce secteur sont: poivre de cayenne, pistolet de départ, système de communication, trousse de premiers soins, arme (fortement recommandé). Prévoir un très haut niveau d’autonomie.
Assurances :   Il est de la responsabilité de l'utilisateur de la station de s'assurer qu'il détient les assurances nécessaires pour réaliser ses recherches. À titre informatif, la CSST offre une protection d’assurance uniquement pour les cas d’accident du travail d’employé salarié ou d’étudiant rémunéré. Dans tous les autres cas, seules les assurances personnelles couvrent les personnes victimes d’un événement malheureux. L’assurance maladie du Québec n’est valide qu’au Québec. Bien que des ententes existent avec certaines provinces, aucune entente n’existe avec les Territoires du Nord-Ouest ou le Nunavut même si ces territoires sont situés au Canada.
Plan de sécurité:   Aucune installation médicale n'est présente sur l'île. Les installations médicales les plus proches se trouvent à Iqaluit, Nunavut (2000 km; plusieurs heures). Le temps pour s'y rendre dépend de la disponibilité des secours aériens et des conditions météorologiques. La station n'est pas équipée pour la réanimation cardiaque.

Réservation et tarification

 
Présentation des réservation:   La station est à la disposition des chercheurs de toute provenance (universitaire, collégiale, gouvernementale et privée) qui travaillent dans le secteur.
Disponibilité:   La station est disponible de mai à la fin août. Contacter les responsables de la station à l'avance pour effectuer une réservation.
Tarification:   Les frais d’utilisation de la station doivent être négociés avec les administrateurs à l’avance.

Documentation

 
Documentation:  
Sur le web:  

Contact

 
Nous contacter:  

Logistique d'accès

Parcs Canada 
Ross Glenfield, Directeur du Parc
C.P. 278. Iqaluit, Nunavut, Canada, X0A 0H0
Tél. (867) 975-4673 ou 975-4643
Ross.Glenfield@pc.gc.ca

Responsable de la station 

Dr. Warwick F. Vincent, professeur 
Département de biologie, Université Laval
Tél. : (418) 656-5644
warwick.vincent@bio.ulaval.ca

 
© 2019 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com