Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  
 

Station de recherche de l'île Bylot

 
 
 

 
 

Gestion de la station

 
Présentation générale:   L'île Bylot est située au large de la pointe nord de l'île de Baffin, Nunavut, Canada. Elle est accessible depuis les communautés de Pond Inlet (Mittimatalik) et de Nanisivik, toutes deux situées au nord de l'île de Baffin. La recherche menée sur l’île touche surtout la plaine sud de l'île (1600 km2), mais la station est située dans une vallée glaciaire à l’extrémité sud-ouest de l'île.
Localisation:   Île Bylot, Parc national de Sirmilik, Nunavut, Canada. La localité de Pond Inlet (Mittimatalik; 1300 habitants) est situé à 85 km.
Propriétaire:   Centre d’études nordiques (CEN) et Parcs Canada
Gestionnaire:   Centre d’études nordiques (CEN)
Ouverture:   1989
Opération:   Mai- Août
Réseaux de stations:  

Réseau canadien d'opérateurs de recherche nordique

INTERACT - International network for terrestrial research and monitoring in the arctic

Environnement

 
Mots-clés:   Calotte glaciaire, combes à neige, montagnes, vallée, glaciers, vastes zones de basse altitude couvertes par une végétation hétérogène de toundra, zones humides, lacs, pergélisol.
Climat:   Haut arctique
Température:   Temp. moy. annuelle -15 °C ; temp. moy. février -35 °C ; temp. moy. juillet 6.1 °C.
Vents:   Moy. des vents 1.9 m/s ; vitesse moy. max. 9.6 m/s ; vents dominants de direction Est.
Précipitations:   Pluie et neige ; précipitations moy. totales annuelles 220 mm.
Débâcle des glaces:   Lacs : juin /juillet ; rivières : mai /juin ; côtier : juillet.
Pergélisol:   Continu
Altitude:   20 m à la station ; 0 m à 1300 m dans l'aire d'étude.
Environnement naturel:   La majorité de la superficie de l’Île Bylot (11 100 km²) est recouverte par de hautes montagnes et des glaciers. On y retrouve entre autres les Montagnes Byam Martin qui font partie de la Cordillère arctique qui s’étend de la côte Est de l’Île de Baffin jusqu’à l’Île Ellesmere. Le reste de l’Île Bylot, plus particulièrement sa plaine Sud, est caractérisée par de grandes régions à faible élévation recouvertes d’une végétation très diversifiée.
Dimension humaine:   Aucune communauté ne réside sur l'île Bylot. Les communautés les plus proches par lesquelles on peut accéder à l’Île Bylot sont Pond Inlet (Mittimatalik) et Nanisivik, toutes deux situées dans le Nord de l’Île de Baffin.

Recherche

 
Disciplines:   Climatologie, changement climatique, sciences environnementales, géologie, sédimentologie, géophysique, glaciologie, géocryologie, microbiologie, hydrologie, biologie terrestre, écologie, paléolimnologie, paléoécologie, limnologie.
Projets en cours:   Le thème central des recherches menées à l’île Bylot est l’étude des interactions trophique de la toundra arctique dans un contexte de changement global. Les études incluent le suivi à long terme de populations animales, la végétation, climat de la toundra arctique, l’impact des populations aviaires, l’effet des changements climatiques sur les écosystèmes aquatiques (p.ex. émission de gaz à effet de serre) et la géomorphologie des polygones à coins de glace.
Recherches antérieures:   La présence d’une grosse colonie de Grande Oie des neiges nichant sur l’île est à l’origine d'un vaste projet de suivis écologiques à l'Île Bylot. Étant donné que leur population a rapidement augmenté au cours des années 80, plusieurs craignaient que les oies puissent avoir un impact négatif sur la toundra arctique de l’île.Initialement, les objectifs principaux du projet étaient de débuter une étude démographique de la population d’oies à partir d’un programme de marquage à long terme des individus et d’évaluer l’impact du broutement des oies sur la végétation de la toundra. Par contre, au fil des années, le programme de recherche s’est considérablement élargi et inclus aujourd'hui plusieurs autres composantes de l’écosystème terrestre. Le thème central du projet est maintenant axé sur l’étude des interactions trophiques (interactions entre les plantes, les herbivores et les prédateurs) dans un contexte de changement global.
Permis, règles et règlements:   Situé dans le parc national de Sirmilik et dans le sanctuaire des oiseaux migrateurs de l’île Bylot, l’accès au site nécessite un permis de recherche octroyé par Parcs Canada (www.pc.gc.ca) et le service canadien de la faune (Parcs Canada, Iqualuit). Il est aussi recommandé de rencontrer les agents de la faune ainsi que les représentants de l’organisation des chasseurs et trappeurs de Pond Inlet avant de se rendre sur le site.
Données environnementales et climatiques :   Plusieurs stations climatologiques du réseau SILA (www.cen.ulaval.ca/sila) du CEN sont installées à proximité de la station de recherche (variables mesurées aux stations). Toute demande concernant les suivis écologiques menés à l’île Bylot doit être adressée au chercheur principal, Gilles Gauthier.
Nordicana D:   La collection Nordicana-D du CEN rend librement accessible des rapports de données numériques facilitant la gestion des ensembles de données générées par le CEN. La parution Nordicana-D suivante est disponible pour le secteur de l'île Bylot : CEN 2013. Environmental data from Bylot Island in Nunavut, Canada, v. 1.1 (1992-2012). Nordicana D2, doi: 10.5885/45039SL-EE76C1BDAADC4890. Visiter le site web www.cen.ulaval.ca/nordicanad/ pour connaitre la liste complète des séries de données disponibles à ce jour.

Installations et services locaux

 
Présentation infrastruture:   Les recherches écologiques présentement en cours sur l’Île Bylot ont débuté en 1988 par une collaboration entre l'Université Laval (Centre d’études nordiques) et le Service Canadien de la faune (région de Québec). Auparavant, plusieurs biologistes avaient visité l’île afin d’effectuer diverses études écologiques, principalement sur les nombreuses espèces d’oiseaux présentes sur l’île.
Aire totale des bâtiments:   L'aire totale des bâtiments couvre 132 m2 dont 26 m2 de laboratoires scientifiques et 106 m2 d'espace logistique. Les infrastructures permanentes comportent une cuisine ainsi qu’un laboratoire isolé. Ces deux bâtiments sont chauffés et alimentés par une source d’énergie limitée (panneaux solaires et génératrice).
Nombre de chambres (lits):   Un total de 3 chambres (2 lits superposés/ch., 12 lits au total) est disponible. Au cours de l'été, des tentes individuelles sont utilisées en guise de dortoir.
Personnel:   Une cuisinière ou un cuisinier réside sur le site tout l'été.
Capacité:   18 personnes sur une base régulière.
Commodités :   Le camp est équipé d’une douche extérieure, d’un réservoir d’eau potable, de toilettes sèches et au propane, d’une radio et d’un téléphone satellitaire (incluant internet à basse vitesse pour l’échange de courriel), de système de protection contre les ours (barrière électrique), de trousses de premiers soins et d’espaces d’entreposage. Des équipements scientifiques sont aussi disponibles. L'électricité 12V/110V est fournie 24h/jour par une génératrice et des panneaux solaires . Les déchets doivent être triés et évacués dès que possible vers Resolute ou Pond Inlet. Les déchets humains (solides) et les déchets qui ne brûlent pas sont évacués lors de la fermeture du camp.
Communication :   Des téléphones satellites et des VHF (pour le terrain et pour les camps) sont en location auprès du CEN. Un seul ordinateur pour tous est utilisé pour l'envoi de courriels. Internet haute vitesse est disponible. Une imprimante se trouve sur les lieux.
Équipement de laboratoire:   Le laboratoire est équipé d'une balance électronique, d'un microscope / binoculaire, d'un séchoir et de verrerie de laboratoire. Une formation SIMDUT ou son équivalent est nécessaire pour utiliser les laboratoires. Aucun entreposage de produit chimique n'est permis, tous les produits doivent être rapportés après utilisation.
Véhicules disponibles:   Contacter le Programme du plateau continental polaire (PPCP - www.rncan.gc.ca/sciences-terre/produits-services/services-plateau-polaire/11629) pour obtenir les formulaires d’application au soutien logistique (heures d'hélicoptère). Une permission écrite du PPCP est requise pour l’utilisation de la radio HF-PPCP. Des motoneiges sont utilisées l'hiver. Il faut prendre des arrangements au préalable avec PPCP pour obtenir du combustible.
Ressources locales:   Des guides et des interprètes sont disponibles pour embauche au village de Pond Inlet.

Se rendre à la station

 
Accès:   La station de recherche est accessible par vol nolisé (Twin Otter ou hélicoptère) ou par motoneige depuis Pond Inlet (Mittimatalik). Des vols commerciaux à destination de l’aéroport de Pond Inlet ont lieu toutes les semaines. Chaque projet de recherche doit être planifié longtemps à l'avance et doit être coordonné avec les activités de recherche des chercheurs responsables de la station Gilles Gauthier et Dominique Berteaux.
Services aériens:   Prendre des arrangements au préalable avec PPCP.
Infrastructures de transport:   Les surfaces d’atterrissage de neige, gravier ou argile permettent l'atterrissage de Twin Otter sur skis (jusqu’au 31 mai; atterrissage sur lac à 50 m du camp) ou sur roues (juin à août; piste à 5 km du camp), la longueur de piste est inconnue. Un site d'atterrissage pour hélicoptère est disponible à 50 m du camp.

Sécurité, services médicaux et assurances

 
Équipement de sécurité:   Les équipements de sécurité recommandés pour réaliser des travaux de recherche sur l'île Bylot sont : poivre de cayenne, pistolet de départ, système de communication, trousse de premiers soins, téléphone satellite, arme. Prévoir un très haut niveau d'autonomie en tout temps.
Assurances :   Il est de la responsabilité de l'utilisateur de la station de s'assurer qu'il détient les assurances nécessaires pour réaliser ses recherches. À titre informatif, la CSST offre une protection d’assurance uniquement pour les cas d’accident du travail d’employé salarié ou d’étudiant rémunéré. Dans tous les autres cas, seules les assurances personnelles couvrent les personnes victimes d’un événement malheureux. L’assurance maladie du Québec n’est valide qu’au Québec. Bien que des ententes existent avec certaines provinces, aucune entente n’existe avec les Territoires du Nord-Ouest ou le Nunavut même si ces territoires sont situés au Canada.
Services médicaux:   Aucune installation médicale n'est présente sur l'île. Les installations médicales les plus proches sont le Centre de santé de Pond Inlet (85 km) et l'hôpital d'Iqaluit (1200 km). Le temps pour s'y rendre dépend de la disponibilité de l’hélicoptère et des conditions météorologiques. La station n'est pas équipée pour la réanimation cardiaque.

Réservation et tarification

 
Disponibilité:   La station est disponible de la fin mai à la fin août.
Tarification:   Il n'y a pas de coûts fixes pour utiliser la station. Les coûts d’utilisation peuvent être négociés à l’avance avec le responsable de la station.

Documentation

 
Documentation:  

Disponible sur demande au secrétariat du CEN

  • Station de recherche de l'île Bylot : organisation et fonctionnement, édition D3.
Sur le web:  

Contact

 
Nous contacter:  

Centre d'études nordiques
Pavillon Abitibi-Price
2405, rue de la Terrasse
Université Laval
Québec (Québec)
Canada, G1V 0A6
Tél.: 418-656-3340
cen@cen.ulaval.ca
 

Responsables de la station

Dr. Gilles Gauthier, professeur
Département de biologie, Université Laval
Tel. : 418 656-5507
gilles.gauthier@bio.ulaval.ca

Dr. Dominique Berteaux, professeur
Département de biologie, chimie et géographie, UQAR
Tél. : 418 723-1986 # 1910
dominique_berteaux@uqar.qc.ca

 
© 2019 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com