Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

 

 

Offres de projets d'étude

Projet d’étudiant(e) de maitrise professionnelle avec un stage à l’Université de Lausanne (Suisse)

UNIC
Université Laval et Université de Lausanne (Suisse)

L’objectif du travail de l’étudiant est la collecte de données/ d’informations accessibles par l’outil numérique sur les contaminants au Nunavik et leur analyse. Le terme de contamination est entendu au sens large, comme « un corps étranger de nature anthropique (aménagement, culture, pollution, etc.) ou environnementale (climat, espèce animale ou végétale, virologie, composé chimique etc.) qui est introduit ou qui s’introduit dans le système socio-environnemental existant ».

Responsable: Najat Bhiry (Najat.bhiry@cen.ulaval.ca)
Date limite: 30 avril 2021
Pour plus d'information

 

 

 
 

Offres d'emploi

Poste d’assistant gérant et de terrain en milieux nordiques

Centre d'études nordiques
Nunavik

L'étudiant(e) assistera le gérant de la station de recherche du Centre d'études nordiques (CEN) dans les travaux préparatoires aux missions de terrain des chercheurs. La station à Whapmagoostui-Kuujjuarapik est située dans ce magnifique village sur la côte est de la baie d'Hudson. Voir la description de la station sur notre site web (www.cen.ulaval.ca). De plus, l'étudiant(e) assistera les responsables du réseau de stations climatiques SILA pour des travaux de maintenance en Jamésie ainsi qu’en Hudsonie.

Responsable: Mickaël Lemay (mickael.lemay@cen.ulaval.ca)
Date limite: 22 avril 2021
Pour plus d'information

 

 

 
 

Offres de stages post-doctoraux

Suivi de la dynamique saisonnière du couvert nival arctique

Centre d'applications et de recherches en télédétection
Université de Sherbrooke

Plusieurs études récentes ont montré que le réchauffement climatique des régions nordiques, deux fois plus important dans les hautes latitudes nord qu’ailleurs dans le monde, pourrait s’accélérer. La neige est un paramètre clé du bilan d’énergie de surface des régions nordiques (fort albédo, isolant thermique, flux de chaleur latente élevé), ainsi que du bilan hydrique (réserve en eau). Sa connaissance (propriétés physiques du couvert nival, dynamique spatiale et temporelle) en relation avec la variabilité climatique est nécessaire pour mieux comprendre les mécanismes d’interactions en cause : effets du réchauffement climatique, effets de rétroaction de la fonte de neige sur le climat et effets sur le bilan thermique du sol et pergélisol.

Ce projet impliquera un développement théorique (compréhension des processus d’interactions), de modélisation de l’évolution du couvert nivale (Crocus Météo-France) et expérimental sur le terrain dans l’Arctique, notamment à Cambridge Bay, Nunavut. Ces 3 éléments seront réalisés dans la continuité des projets en cours.

Financement assuré pour un an (sous forme de bourse postdoctorale).

Conditions : Doctorat en géophysique de l’environnement ou l’équivalent, depuis moins de 5 ans, avec un bon bagage math-physique, connaissance Phyton, travailleur et motivé, travail en équipe (collaborations avec Environnement Canada), aimant le plein-air, la neige et ne craignant pas le froid!

Bilinguisme requis Français-anglais

SVP, envoyer votre CV détaillé à Alain.Royer@Usherbrooke.ca

 

Alain Royer, Professeur,  Centre d'applications et de recherches en télédétection

Département de géomatique appliquée

Université de Sherbrooke, Sherbrooke (Québec), CANADA J1K 2R1

Alain.Royer@USherbrooke.ca

https://www.usherbrooke.ca/geomatique/nous-joindre/personnel-enseignant/royer-alain/

Responsable: Alain Royer (Alain.Royer@USherbrooke.ca )
Date limite: 1er mai 2021

 

 

 
 

Offres de bourses

Il n'y a aucune offre pour le moment.

 

 

 

 
 

Offres de cours réguliers

Il n'y a aucune offre pour le moment.

 

 

 

 
 

Offres de formations de terrain

Il n'y a aucune offre pour le moment.

 

 

 

 
© 2021 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com