Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

 

Nouvelles du CEN

 

 
 
Publication : La survie indépendante de la distance de migration
25 mai 2015
 
 

Une étude menée par une équipe franco-québécoise dont fait partie le chercheur du CEN Gilles Gauthier a démontré que les oies blanches migrant à la limite nord des aires de reproduction de l’espèce ont le même taux de survie (chez les adultes) que celles migrant 800 km plus au sud, sur l’ile Bylot. Les chercheurs suggèrent que les coûts associés à la plus longue distance de migration pourraient être compensés par la moindre densité des prédateurs et la réduction de la compétition pour la nourriture à cette latitude. Ces résultats représentent une bonne nouvelle pour les gestionnaires de la faune qui peuvent les extrapoler à l’ensemble de la population et éviter d’avoir à mesurer les taux de survie à plusieurs endroits. Les résultats de l’étude ont été publiés dans une récente édition du Journal of Wildlife Management.

Vous pouvez lire ici un article de Jean Hamann sur le journal Le Fil de l’Université Laval.

Publication : Souchay, G., Gauthier, G., Lefèvre, J., & Pradel, R. (2015). Absence of difference in survival between two distant breeding sites of greater snow geese. The Journal of Wildlife Management. 79, 570-578. DOI:10.1002/jwmg.879.

 
 
 

 
© 2019 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com