Nouvelle

Chambre avec vue

20 juin 2017

La buse pattue, un oiseau prédateur circumpolaire se reproduisant dans le Nord, construit son nid sur des escarpements rocheux ou des pentes abruptes qui sont menacés par des phénomènes liés aux changements climatiques. Une étude parue dans Arctic Science et signée par Andréanne Beardsell, étudiante au CEN, ces superviseurs Gilles Gauthier et Daniel Fortier, par Joël Bêty et un collaborateur, relate les résultats du suivi de dizaines de nids de buse sur l’île Bylot dans l’arctique Canadien. Les chercheurs font état de la destruction de certains nids par des phénomènes géomorphologiques tels que des glissements de pente. Ces évènements ont eu peu d’effet sur le succès reproducteur de la buse durant la période d’étude, toutefois, vu l’intensification des changements en cours dans l’arctique, les bons sites de nidifications pourraient se raréfier rapidement et avoir des conséquences néfastes pour cette espèce.

Pour en savoir plus : Le Fil mai 2017, article original sur Arctic Science et aussi Le Fil septembre 2016.