Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Jean-Christophe Séguin

 

Étudiant 2è cycle

Département de chimie, Université Laval

Pavillon Alexandre-Vachon
1045 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

418.656.2131 poste 404946
jean-christophe.seguin.1@ulaval.ca

 

http://132.203.57.253:8080/donneesweb/document/image/perso_5116.jpg

 


 
 
 

Projet de recherche

Production et caractérisation d'huiles essentielles issues de la nordicité

Introduction

Les écosystèmes nordiques sont en évolution constante. Les changements climatiques entraînent des modifications de l'environnement et ont des effets sur les organismes vivant dans un écosystème donné. Les plantes sont des organismes sensibles aux stress environnementaux. Ainsi, les milieux caractérisés par des conditions particulières donnent lieu à des compositions moléculaires particulières. Des plantes issues de milieux nordiques peuvent présenter des particularités intéressantes, particularités qui peuvent être perturbées par les changements climatiques.

L'étude de la composition chimique de plantes issues de la nordicité offre des informations intéressantes, que ce soit sur des plantes peu ou pas étudiées sur le plan moléculaire ou bien pour observer des divergences entre une espèce retrouvée en milieu nordique et la même espèce retrouvée à une latitude plus basse. Les objectifs de ce projet sont donc de préparer et d'investiguer la composition moléculaire des huiles essentielles de quelques plantes récoltées dans le nord du Québec. Ces huiles essentielles seront caractérisées (détermination de leur composition moléculaire) et testées afin de déterminer si elles possèdent des activités biologiques intéressantes et pouvant être mises à profit dans différents secteurs (cosmétique, alimentaire, pharmaceutique, etc.). Une comparaison entre les huiles essentielles de certaines des plantes étudiées et les huiles essentielles de ces mêmes plantes, récoltées ailleurs, sera aussi faite, afin d'observer d'éventuelles différences.

Sites d'études

Les plantes étudiées sont des arbustes récoltés dans la région de Kuujjuarapik-Whapmagoostui au Nunavik, où le CEN opère une station de. Whapmagoostui, un village Cri, ainsi que de Kuujjuarapik, un village Inuit, sont situés sur la côte est de la Baie d'Hudson, à la limite de la Baie James. Le climat y est subarctique. En ce qui concerne l'environnement naturel, le site est situé à la frontière entre la taïga et la toundra.

Matériel et méthodes

En ce qui concerne le matériel, les matières premières sont évidemment les plantes récoltées. Les feuilles et les branches sont utilisées séparément pour préparer des huiles essentielles. La préparation d'huile essentielle est un procédé d'extraction vert, qui ne nécessite pas de solvants autres que l'eau. Il existe plusieurs méthodes de préparation d'huiles essentielles, mais les principales, qui seront utilisées dans le cadre de ce projet, sont l'entrainement à la vapeur et l'hydrodistillation. Dans tous les cas, les huiles sont préparées par distillation et sont recueillies par décantation, l'huile et l'eau n'étant pas miscibles. Pour ce qui est des analyses subséquentes, la majeure partie sera faite grâce à la chromatographie gazeuse, couplée à la spectrométrie de masse. Ce type d'analyse permet d'identifier bon nombre de composés retrouvés dans les huiles essentielles, en utilisant des bases de données préétablies.

Résultats attendus

Avec ce projet, il sera possible de connaitre la composition moléculaire des huiles essentielles des plantes étudiées. Cela permettra, outre le fait d'apporter des connaissances scientifiques sur ces huiles, de possiblement identifier de nouvelles molécules ou des sources de molécules peu communes. De plus, les tests d'activités biologiques qui seront effectués pourraient permettre la découverte d'huiles essentielles ou de molécules avec des activités intéressantes. Finalement, la comparaison entre les compositions moléculaires de plantes provenant du nord et des mêmes espèces provenant de latitudes plus basses sera intéressante pour observer les divergences entre ces plantes, fournissant entre autres, des indications sur les effets potentiels du réchauffement climatique.

 
© 2019 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com