Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Charles Béland

 

Étudiant 2è cycle

Département de biologie, chimie et géographie, UQAR

Campus de Rimouski
300 Allée des Ursulines
UQAR
Rimouski
Québec, Canada
G5L 3A1

418 723.1986 poste 1364
charles.beland@uqar.ca

 

 


 
 
 

Projet de recherche

Variations du niveau marin relatif, dynamiques passées et actuelles des cordons littoraux, nord de l'île d'Anticosti

Introduction

Dans les dernières décennies, plusieurs recherches ont été effectuées globalement afin de mieux documenter les hausses du niveau marin relatif (NMR) afin d’évaluer leurs impacts possibles sur la population humaine et les écosystèmes. Les causes et les conséquences de ces modifications des NMR demeurent peu comprises. Toutefois, les recherches effectuées sur les variations du niveau marin du passé et les raisons de sa variabilité ont permis d’améliorer les prévisions sur les hausses attendues dans le futur. L’une des régions où les connaissances sont les plus fragmentées demeure le golfe du Saint-Laurent. Malgré les quelques travaux effectués sur le quaternaire et les variations du niveau marin relatif d’Anticosti, peu d'entre eux concernaient l’est de l’île. Les projets de recherche réalisés ont permis d’établir certaines limites marines, mais aucun auteur n’a été en mesure d’établir une courbe précise des variations du NMR pour l’entièreté de l’île. La dernière courbe sur les variations du niveau marin pour la portion ouest de l’île à avoir été produite date de 1984. Cependant, les datations utilisées dans ces travaux font référence uniquement à des environnements sédimentaires littoraux, ce qui ne représente pas une régression marine complète. Pour effectuer une meilleure reconstitution des variations du niveau marin, il est essentiel de prendre en considération un maximum d’environnements afin d’améliorer la précision de cette courbe de régression. Cette lacune ouvre la porte à des travaux qui perfectionneraient la courbe en «J» établi en 1984.

Le principal objectif de ce mémoire est de reconstituer les variations du niveau marin dans la portion est de l’île d’Anticosti avant, pendant et après la mise en place des cordons littoraux. Cet objectif repose sur la réalisation de deux objectifs spécifiques, soit la définition des processus sédimentaires responsables de la mise en place des deux cordons littoraux et lagunes des sites d'études, et la reconstitution des variations du niveau marin relatif de l'holocène jumelé aux étapes de la mise en place des cordons. Il sera également intéressant d’observer la période à laquelle les milieux lagunaires se sont isolés du milieu marin via l'analyse de micro-organismes (foraminifères, diatomées et thécamoebiens). Afin de reconstituer les variations récentes du niveau marin, les marégraphes ayant enregistré plusieurs décennies d’oscillations peuvent être utiles. Toutefois, l’absence de marégraphes de ce type dans le golfe du Saint-Laurent oblige le recours à d’autres indicateurs géomorphologiques et écologiques. L'analyse de ces différents indicateurs permettra également de mieux calibrer les modèles relatifs aux hausses appréhendées d'augmentation du niveau marin.

Sites d'études

Deux baies du nord-est d’Anticosti ont été retenues pour le présent projet, soit l’une représentée par un environnement très dynamique (baie Innommée) et l'autre plutôt stable et dissipatif (baie des Homards). Dans les deux cas, des carottes sédimentaires ont été prélevées dans les marais protégés par des cordons littoraux dans le but de reconstituer les variations du niveau marin des derniers millénaires. La morphologie du cordon de Baie Innommée est très différente des autres baies du nord de l’île, probablement en raison des assauts fréquents des tempêtes. Les deux sites retenus accueillent un marais ayant possiblement enregistré dans sa lithostratigraphie la mise en place des cordons littoraux qui le protège de nos jours.

Matériel et méthodes

Afin de déterminer la dynamique responsable de la mise en place et du développement des deux cordons littoraux actuels, plusieurs relevés topobathymétriques ont été effectués, à différentes périodes de l’année. En les comparant, il est possible d’extraire plusieurs paramètres tels que la longueur, la largeur, la hauteur, le volume et le profil complet des cordons littoraux. De plus, des relevés au cerf-volant ont permis de développer de la photogrammétrie sur différents secteurs clés du cordon, permettant ainsi d’obtenir une topographie à haute résolution de la plage. Des capteurs de pression ont également été installés sur l'estran de la baie Innommée pour y suivre les données de vagues et de niveau d'eau atteint. Ces données pourront être corrélées avec les photos prises par les trois appareils photo installés sur la plage pour suivre la dynamique actuelle du cordon. Pour parvenir à reconstituer les variations du niveau marin récent et étudier la dynamique passée, plusieurs carottes ont été prélevées dans les marais des deux secteurs étudiés afin d'y effectuer des analyses géochimiques, des datations AMS au carbone 14, des datations au plomb 210 et des analyses des micro-organismes. Afin de repérer les moments où des échanges pouvaient avoir lieu entre le milieu marin et le milieu lagunaire, les analyses se concentreront sur la présence ou absence de foraminifères et thécamoebiens. Complémentaires pour ce type de recherche, ces deux micro-organismes servent d’indicateur de salinité puisque les foraminifères se retrouvent en eau salée alors que les thécamoebiens colonisent les milieux lacustres.

Résultats attendus

Les différentes analyses effectuées dans le cadre de ce projet devraient permettre de produire une courbe précise des variations du niveau marin de l'holocène. Cette courbe serait la première pour l'île d'Anticosti dans un contexte récent et permettrait d'améliorer les modèles déjà établis sur les hausses du niveau marin anticipées. Les datations AMS au carbone 14 et au Plomb 210 obtenues amélioreront ainsi la précision des données, mais viendront également combler le manque à cet égard dans la littérature. La mise en place des cordons littoraux devrait ainsi concorder avec le bas de la courbe en «J» alors que le niveau marin a cessé de diminuer et se retrouve davantage en rehaussement. En étudiant la dynamique actuelle de ces plages, ces travaux devraient permettre d’expliquer les processus qui permettent la mise en place de cordon de cette ampleur.

 
© 2019 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com