Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Linda Nowack

 

Étudiante 3è cycle

Département de biologie, Université Laval

Pavillon Alexandre-Vachon
1045 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

418 656 2131 poste 8152
linda.nowack.1@ulaval.ca

 

 


 

Direction

 
 

Projet de recherche

Variation saisonnière de l'utilisation de l'espace et de la sélection d'habitat de l'ours noir

La prédation par l’ours noir chez les ongulés touche principalement les nouveau-nés dans les premières semaines après la naissance, quand ils sont les plus vulnérables. Dans le nord du Québec et au Labrador, deux troupeaux de caribous migrateurs (Rivière-George, Labrador et Rivière-aux-Feuilles, Nunavik) sont en déclin. Les femelles caribous se rassemblent en juin pour la mise bas. Durant cette période, elles sont hautement exposées à la prédation par les ours noirs. La situation inquiète les communautés autochtones: la mortalité ciblée sur les faons pourrait affecter le renouvellement du troupeau et nuire à une potentielle reprise de la croissance des troupeaux. Les ours noirs étant omnivores, ils consomment une large gamme d’aliments. Aussi, les effets de la prédation de l’ours noir sur la dynamique de population du caribou sont méconnus. De plus, les ours noirs peuvent montrer différentes tactiques d’alimentation et il n’est pas certain si les ours recherchent activement le caribou ou s’ils l’utilisent comme une ressource occasionnelle.

L'étude aura pour but de vérifier si:

(1) les ours ciblent ou non les aires de mise bas du caribou,

(2) les faons sont une ressource opportuniste ou recherchée,

(3) si la consommation de caribou varie selon le sexe ou le statut reproducteur de l’ours,

4) si les interactions avec les loups changent leur comportement alimentaire.

Nous utiliserons les localisations de plus de 600 femelles caribous de deux troupeaux, 41 ours et 51 loups suivis depuis 1991, 2012 et 2011, respectivement. Ces données nous permettront d’évaluer les changements dans les domaines vitaux, la sélection d’habitat et les chevauchements entre les différentes espèces. De plus, nous souhaitons équiper les ours de colliers caméra pour collecter des données sur le comportement de recherche alimentaire, les rencontres et les taux de mortalité potentiels du caribou imputables aux ours.

 
© 2019 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com