Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

María Fernanda Barón Hernández

 

Étudiante 2è cycle

Département de génie civil et de génie des eaux, Université Laval

Pavillon Adrien-Pouliot
1065 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

4186562131 poste 7138
maria-fernanda.baron-hernandez.1@ulaval.ca

 

 


 
 
 

Projet de recherche

Méthodes de mitigation contre la fonte du pergélisol pour les infrastructures de transport à Nunavik

Depuis plusieurs années les changements climatiques ont une grande influence sur la dégradation du pergélisol, laquelle impacte directement la stabilité des infrastructures. Pour réduire les impacts sur les infrastructures de transport, plusieurs techniques de protection ont été développées. Ces différentes techniques sont basées sur la réduction de l’induction de chaleur sous l’infrastructure et sur l’augmentation de l’extraction de chaleur du remblai.

L'objectif principal de ce projet est de réaliser le suivi à long terme du comportement thermique du sol des infrastructures de transport qui ont été adaptées pour limiter le dégel du pergélisol au Nunavik. Sur la route menant à l’aéroport de Salluit, les méthodes de mitigation du pergélisol à l'étude sont: un drain thermique et l’adoucissement de la pente du remblai. À la piste d'atterrissage de Puvirnituq, le projet étudie un remblai à convection d'air construit en 2009.

En suivant à long terme le comportement thermique du sol on pourra affirmer si la mise en place de ces méthodes a suffi à mitiger le dégel du pergélisol.

 
© 2019 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com