Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Alexis Brodeur

 

Étudiant 2è cycle

Département de biologie, Université Laval

Pavillon Alexandre-Vachon
1045 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

418.656.2131 poste 8152
alexis.brodeur.1@ulaval.ca

 

 


 

Direction

 
 

Projet de recherche

Évaluation de la compétition potentielle entre le caribou migrateur et le bœuf musqué au Nunavik

D’un point de vue écologique, l’introduction d’une nouvelle espèce dans un écosystème peut changer les conditions et les interactions interspécifiques en place. Des espèces indigènes d’importance pour les communautés locales, notamment pour l’apport alimentaire, peuvent être affectées négativement par ces introductions. Le bœuf musqué (Ovibos moschatus) a été introduit au Nunavik à la fin des années 1960. Depuis, la population est passée de 15 individus à plus de 1400 en 2004 suggérant que le nord du Québec est favorable pour cette espèce. En parallèle à cette augmentation démographique et à la colonisation d’une grande partie du Nunavik par le bœuf musqué, la population des deux grands troupeaux de caribous migrateurs (Rangifer tarandus) (Rivière aux Feuilles et Rivière George) est en déclin depuis deux décennies. En raison du rôle écologique, économique et culturel du caribou dans le nord du Québec, les scientifiques et les communautés locales s’interrogent sur la compétition potentielle entre les deux espèces.

Mon projet vise donc à évaluer la compétition potentielle entre le caribou migrateur et le bœuf musqué au Nunavik. Pour ce faire, nous étudierons d’abord l’utilisation et la sélection d’habitat du bœuf musqué. Ensuite, nous mettrons ces informations en relation avec la sélection d’habitat du caribou. De plus, nous évaluerons le chevauchement du régime alimentaire entre les deux espèces. Pour réaliser ce projet, nous munirons de colliers GPS près de 40 bœufs musqués dans la région de la baie d’Hudson et de la baie d’Ungava et nous nous appuierons sur un suivi télémétrique à long terme du caribou migrateur. Nous utiliserons des modèles de sélection de ressources pour caractériser la sélection d’habitat et des analyses de codages à barres d’ADN (metabarcoding) sur les fèces des deux espèces pour quantifier le chevauchement alimentaire.

Ce projet utilisera des méthodes novatrices pour répondre à un questionnement émis par les communautés locales qui n’a pas été résolu ailleurs au Canada, dans les régions où l’on retrouve aussi ces deux espèces. De plus, il permettra de faire connaître une espèce emblématique de l’arctique méconnue au Québec, le bœuf musqué.

 
© 2019 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com