Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Madiha Khadhraoui

 

Étudiante 3è cycle

Département de géologie et génie géologique, Université Laval

Pavillon Adrien-Pouliot
1065 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

418.656.2131 poste 4665
madiha.khadhraoui.1@ulaval.ca

 

http://132.203.57.253:8080/donneesweb/document/image/perso_4034.jpg

 


 
 
 

Projet de recherche

Modélisation numérique de la dynamique de dégradation du pergélisol et le transport des sédiments fins en milieu poreux

Introduction

Les changements climatiques affectent la dégradation du pergélisol ce qui devrait avoir des conséquences significatives sur la qualité de l’eau ainsi que la distribution du flux de chaleur et le transport des particules fines dans les milieux poreux. Par conséquent, l'étude des effets du changement du comportement thermique du pergélisol est essentielle pour comprendre et résoudre les problèmes environnementaux, en particulier dans les régions nordiques concernées où les risques naturels sont bien réels.

L’objectif principal de ce projet de recherche est de contribuer à mieux comprendre les effets et les interactions entre les processus d'écoulement des eaux souterraines, le transfert du flux de chaleur et le transport de sédiments fins associés à la fonte du pergélisol et les risques associés sur le milieu naturel.

Sites d'études

La zone d'étude se situe un bassin versant dans la vallée Tasiapik près du village nordique d’Umiujaq au Nunavik en zone de pergélisol discontinu. Le bassin versant du site totalise une superficie de 2 km2 et 9 piézomètres répartis sur 7 sites.

Matériel et méthodes

Pour étudier ces processus associés à la fonte du pergélisol, des échantillons de sol ont été prélevés dans la vallée Tasiapik. L'analyse des échantillons sera par la suite réalisée en laboratoire pour évaluer les différents facteurs et processus contrôlant le transport de masse, notamment le transport des particules fines associé au dégel du pergélisol. Nous utiliserons par la suite le modèle numérique Heatflow / Smoker (Molson et Frind, 2018) pour simuler la dégradation du pergélisol et le transport de masse (particules fines) dans les environnements naturels concernés.

Résultats attendus

Au-delà de l’enjeu scientifique général associé à la vulnérabilité du pergélisol face à l’augmentation de la température dans un contexte de changements climatiques, ce projet de recherche pourra contribuer à mieux comprendre les effets et les interactions entre les processus d'écoulement des eaux souterraines, le flux de chaleur et de transport de masse associés à la fonte du pergélisol et les conséquences qui en découlent sur le milieu naturel, incluant le tassement de sol.

 
© 2019 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com