Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Feng Wang

 

Étudiant 3è cycle

Département de biologie, chimie et géographie, UQAR

Campus de Rimouski
300 Allée des Ursulines
UQAR
Rimouski
Québec, Canada
G5L 3A1

418 723.1986 poste 1662
wangfeng_wfjj@163.com

 

 


 
 
 

Projet de recherche

Reconstitution millénaire des températures estivales de l’est de l’Amérique du Nord à partir de la densité maximale du bois final des cernes annuels de croissance des arbres

Les données issues des cernes des arbres (largeur de cernes, densité maximale du bois final et isotopes stables) sont connues comme d’excellents proxys du climat avec une résolution annuelle sur les derniers siècles. Dans les régions nordiques, la température est souvent le facteur principal limitant la croissance des arbres de sorte que les cernes sont efficaces pour reconstruire les températures passées. De telles reconstructions permettent non seulement d’améliorer nos connaissances à propos des changements de températures passées mais sont également utiles pour valider les modèles et prévoir les tendances futures. Dans mon projet de thèse, je vais développer une reconstruction climatique millénaire basée sur un réseau de chronologies de largeur des cernes et de densité du bois final à partir d’échantillons subfossiles d’épinette noire provenant de lacs de la taïga du Québec. Je vais aussi examiner les problèmes méthodologiques découlant de la coloration du bois subfossile et de la standardisation des données de densité du bois. Plus spécifiquement, mes objectifs sont de :

i) Étudier les causes de la coloration du bois des arbres subfossiles issus de lacs et explorer les méthodes pour retirer la coloration. Puisque nous mesurerons la densité du bois avec la méthode de l'intensité de la lumière bleue absorbée par le bois et que la couleur du bois influence l'intensité du bleu, on doit développer un protocole de décoloration adéquat. L’hypothèse avancée est que la coloration du bois est principalement causée par une réaction d'oxydation. Par conséquent, des morceaux de bois subfossiles colorés extraits de trois lacs seront immergés dans des agents antioxydants pendant des périodes et à des concentrations variés pour connaître les conditions de idéales de décoloration. Les concentrations des éléments dissous dans les solutions traitées seront analysées pour préciser la cause de la coloration.

ii) Réaliser une analyse de tige pour savoir si la relation entre l'âge cambial des cernes annuels et la densité du bois final varie avec la hauteur d'échantillonnage sur les tiges et développer une méthode de correction pour retirer les biais qui pourrait être ainsi introduits dans les chronologies développées avec la méthode de standardisation RCS. Des arbres riverains en bordure de trois lacs seront systématiquement échantillonnés à différentes hauteurs pour décrire la variation de la tendance liée à l’âge dans les données de MXD en fonction de la hauteur d'échantillonnage. Une correction mathématique sera développée si de telles tendances liées à l’âge dans les données de densité introduisent des biais dans la standardisation RCS.

iii) Développer une reconstruction millénaire des températures basée sur un réseau de chronologie de largeur de cerne et de densité du bois final pour évaluer les changements climatiques passés et les principaux forçages du climat (i.e. éruptions volcaniques, activité solaires et paramètres de l'orbite terrestre). Des arbres vivants et subfossiles de trois lacs seront interdatés et standardisés en utilisant la méthode RCS. Les chronologies seront corrigées selon les résultats du second chapitre. Les proxys seront combines en utilisant l’approche Bayésienne.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com