Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Florent Déry

 

Étudiant 2è cycle

Département de biologie, Université Laval

Pavillon Alexandre-Vachon
1045 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

418.656.2131 poste 8152
florent.dery@gmail.com

 

 


 
 
 

Projet de recherche

Effets des paramètres intrinsèques et extrinsèques sur le comportement de vigilance des chèvres de montagne

Les longs hivers et le climat rude des milieux alpins réduisent la période disponible à l’acquisition des réserves énergétiques nécessaires à la survie chez les herbivores. Dans ce contexte, le temps est limité durant la période de disponibilité des ressources et toute activité diminuant la quête alimentaire peut affecter la survie. Conséquemment, l’allocation de temps à la vigilance est soustraite au temps d’alimentation. L’augmentation de la vigilance suite à une augmentation du risque de prédation devient alors un enjeu pour la survie. Connaître comment un individu fait le compromis entre la détection de prédateurs et son alimentation est primordial pour comprendre les conséquences de la vigilance sur la croissance et éventuellement la survie des individus.

Mon projet s’intéresse au comportement de vigilance des femelles adultes de la population de chèvres de montagne (Oreamnos americanus) de Caw Ridge, suivie depuis 1989 dans le centre-Ouest de l'Alberta. Cette population évolue dans un ilot de toundra alpine encerclé de forêt boréale perturbée par l’industrie forestière, minière et gazière. Nous soupçonnons les récentes perturbations du paysage de contribuer à l’accroissement du risque de prédation des individus ainsi qu’au déclin de la population de chèvres depuis 2008. Nos recherches approfondiront les connaissances sur la réponse comportementale associée à une augmentation du risque de prédation dans le paysage d’un ongulé. Pour comprendre les changements comportementaux associés au risque de prédation, je m’attarderai aux effets de facteurs intrinsèques et extrinsèques sur la vigilance des femelles de la chèvre de montagne. Les facteurs individuels incluront le statut reproducteur, l’âge, la condition corporelle et le rang social. J’analyserai aussi l’effet des variations du type d’habitat, de la distance au terrain de fuite, du risque de prédation, de la taille du groupe, du nombre de voisins et de la position spatiale dans le groupe sur la vigilance. J’utiliserai des observations cibles récoltées sur deux périodes temporelles contrastées. J’examinerai le temps total passé en vigilance ainsi que la fréquence et durée de chaque alerte des femelles adultes, la classe de sexe-âge ayant le plus grand effet sur la dynamique des populations de chèvres de montagne.

 
 

Communications scientifiques

Lesmerises, F., Déry, F., Johnson, C.J., St-Laurent, M.-H., 2018. Spatiotemporal response of mountain caribou to the intensity of backcountry skiing. Biological Conservation, 217: 149-156. DOI: 10.1016/j.biocon.2017.10.030.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com