Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Frédéric LeTourneux

 

Étudiant 3è cycle

Département de biologie, Université Laval

Pavillon Alexandre-Vachon
1045 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

514.943.3733
frederic.letourneux.1@ulaval.ca

 

 


 
 
 

Projet de recherche

Impact de changements récents de règlements de chasse sur la dynamique de population de la grande oie des neiges

La grande oie des neiges (Chen caerulescens atlantica), a connu une croissance de population impressionnante à la fin du XXe siècle et est aujourd’hui considérée surabondante. Dans le but de limiter la croissance de cette population, les autorités concernées ont libéralisé les règlements de chasse pour cette espèce. Notamment, une saison de chasse printanière au Canada et une saison de chasse hivernale spéciale aux États-Unis ont été instaurées en 1999 et 2009, respectivement. La chasse serait un outil efficace pour limiter la croissance des populations chez des espèces comme l'oie des neiges où la mortalité à la chasse devrait être surtout additive à la mortalité naturelle.

Mon projet vise à déterminer l'impact sur la survie des oies de l'ajout des mesures de gestion spéciales aux États-Unis depuis 2009. Pour ce faire, nous utiliserons les données du suivi à long terme de l'Île Bylot récoltées depuis 1990. En combinant plusieurs types de données dans un modèle multi-évènements je déterminerai comment l’impact des mesures de gestion a fait varier le taux de survie des jeunes et des adultes. Je testerai également les hypothèses de mortalité à la chasse compensatoire et additive pour élucider les mécanismes par lesquels la chasse affecte cette population. Finalement, je cartographierai la variation de la distribution spatiale et temporelle dans la récolte des oies depuis 30 ans, ce qui me permettra de mieux interpréter les effets de la chasse sur la survie depuis la mise en place des mesures spéciales.

Nous disposons aujourd’hui d'assez d'années de données pour pouvoir isoler l’effet de nouvelles mesures de gestion de la forte variation interannuelle typique des écosystèmes arctiques. Ce projet permettra de réévaluer la situation de la grande oie des neiges et de déterminer si la pression de chasse actuelle est optimale. Finalement, ce projet permettra d'approfondir nos connaissances sur l'effet de la chasse et de son dérangement sur les populations d'oiseaux migrateurs nichant dans l'Arctique.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com