Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Charles De Grandpré

 

Étudiant 3è cycle

Département de géographie, Université Laval

Pavillon Abitibi-Price
2405 rue de la Terrasse
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

514.604.2695
charles.de-grandpre.1@ulaval.ca

 

 


 
 
 

Projet de recherche

Évolution de la morphostratigraphie et de l’architecture sédimentaire dans les dépôts du lac Saint-Jean au Quaternaire -Transition d’une mer proglaciaire vers un bassin lacustre peu profond et anthropisé dans un contexte régression forcée glacio-isostatique

L’analyse des faciès sédimentaire et l’analyse morphostratigraphique des fonds lacustres sont des méthodes éprouvées afin de reconstituer les environnements paléoclimatiques ainsi que les évènements catastrophiques d’une région donnée. La stratigraphie séquentielle offre un cadre pour l’interprétation paléogéographique des séquences sédimentaires que l’on retrouve dans les fonds lacustres. Selon ce cadre théorique, deux éléments conditionnent les faciès sédimentaires: l’espace d’accommodement et l’approvisionnement en sédiments.
Dans ce contexte, cette thèse s'intéresse à la reconstruction paléogéographique des environnements qui ont mis en place les faciès sédimentaires présent au niveau du plancher lacustre du lac Saint-Jean. Elle s'intéresse également aux processus en cours qui remobilisent ces dépôts ainsi qu'aux modifications anthropiques qui viennent modifier la dynamique sédimentaire naturelle.
Ainsi l’objectif principal de cette thèse est de reconstituer l’évolution à l’échelle du Pléistocène supérieur (Wisconsinien Supérieur), de l’Holocène et de l’Anthropocène des différents processus morphostratigraphiques, ayant conditionné la stratigraphie et la configuration géomorphologique actuelle du lac Saint-Jean. La réalisation de cet objectif principal se décline en plusieurs objectifs spécifiques:
1. Raffiner les connaissances sur le processus de déglaciation dans le bassin-versant du lac Saint-Jean durant le Quaternaire;
2. Comprendre l’influence de la modification de l’espace d’accommodation et de l’alimentation en sédiment dans le bassin sur les faciès sédimentaires observés au niveau du plancher lacustre en contexte post-glaciaire;
3. Dater l’émergence des phénomènes de courants profonds induits par le vent dans le lac Saint-Jean;
4. Améliorer les connaissances sur l’hydrodynamique du lac Saint-Jean, par la modélisation des courants induits par le vent, par l’observation direct des courants et par l’interprétation géomorphologique de la résultante de ces courants;
5. Améliorer la compréhension de l’impact de l’hydrodynamique actuelle et des activités anthropiques au lac Saint-Jean sur la dynamique sédimentaire au niveau du littoral.
Dans le but d'observer ces phénomènes une approche intégrant diverses techniques de géophysique et d'échantillonnage sédimentaire sera utilisée. Une campagne extensive d'acquisition de données d'échosondeur multifaisceaux permettra de visualiser à très haute résolution les formes présentes au niveau du plancher lacustre. Également, la réalisation de transectes de profileur de sous-surface permettra d'en apprendre davantage sur la stratigraphie de ce bassin. Le prélèvement d'une série de carottes courtes et de quelques carottes longues de sédiment permettra de caler les résultats obtenus à l'aide du profileur de sous-surface et d'améliorer la compréhension des faciès sédimentaires. Une analyse exhaustive des qualités physico-chimiques de ces sédiments sera réalisée. Dans le but d'améliorer les connaissances sur l'hydrodynamique du lac Saint-Jean, une modélisation sera effectué à l'aide du modèle océanographique numérique SYMPHONIE. Les résultats de ce modèle seront comparés avec les morphologies observable au niveau du plancher lacustre afin de vérifier la concordance. Le déploiement d'un mouillage équipé d'un profileur de courant à effet Doppler, pourrait potentiellement être réalisé, mais reste à confirmer. Ces équipements permettraient d’observer directement les courants dans le lac Saint-Jean. Finalement, dans le but de réaliser le suivi de la dynamique côtière sur certaines sections des berges du lac Saint-Jean, des images aériennes à très hautes résolution seront réalisées. Ces images seront orthorectifiées et un nuage de point photogrammétrique sera créé afin de pouvoir effectuer des mesures sur les images.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com