Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Simon Charbonneau

 

Étudiant 2è cycle

Département de géographie, Université de Montréal

Pavillon Strathcona
520, Chemin de la Côte Ste-Catherine
Université de Montréal
Montréal
Québec, Canada
H2V 2B8

514.466.2616
simon.sc.charbonneau@gmail.com

 

 


 

Direction

 
 

Projet de recherche

Superficie et propriétés physiques des environnements aquatiques du biogéosystème périglaciaire de la vallée de Qalikturvik, île Bylot, Nunavut

Largement répandus dans l’Arctique et les régions subarctiques, les mares et les lacs de thermokarst sont l’objet d’une attention scientifique particulière dans les régions de pergélisol, de par leurs implications importantes dans les cycles biogéochimiques des régions nordiques, particulièrement le cycle du carbone.
L’objectif général de mon projet de maîtrise consistera à évaluer la superficie totale que représente chacun des types de milieux aquatiques présents au sein du géo-système de la vallée de Qalikturvik sur l’île Bylot au Nunavut. Or les milieux aquatiques sont très nombreux (plusieurs milliers à l’échelle du géosystème) et leur inventaire géo­spatial représente un défi technique de taille.
Plus spécifiquement, les objectifs de mon projet de recherche sont: 1) évaluer la superficie totale occupée par les milieux aquatiques du géosystème à l’étude; 2) classifier les types de milieux aquatiques (lacs et mares de thermokarst, mares de polygones à coins de glace, lacs de kettle) en fonction de certains paramètres physiques (profondeur, température de l’eau, substrat du fond, couche active/talik) et 3) caractériser l’évolution spatio­temporelle inter-annuelle et intra-annuelle des divers milieux aquatiques présents au sein de la vallée.
La méthodologie utilisée combinera l'interprétation de photographies aériennes historiques, d'images satellites à haute résolution et de photographies à haute résolution obtenues par hélicoptère et par drone. Les mesures de terrain combineront l'utilisation d'un GNSS différentiel, d'une station totale et des mesures physiques des milieux aquatiques tels la profondeur des plans d'eau, le type de substrat, la température de l’eau et l’épaisseur du front de dégel.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com