Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Laurent Montagano

 

Étudiant 2è cycle

Département de biologie, Université de Moncton

Campus de Moncton
18, avenue Antonine-Maillet
Université de Moncton
Moncton
Nouveau-Brunswick, Canada
E1A 3E9


laurentmontagano@hotmail.com

 

 


 

Direction

 
 

Projet de recherche

Importance des échanges entre écosystèmes dans le fonctionnement des réseaux trophiques: approches méta-analytique et expérimentale

Le concept central de cette étude est celui de subside, dont la définition, donnée par Polis et al. en 1997 (Annual Review of Ecology and Systematics vol. 28, pp. 289-316), est celle d’un apport de ressources (nutriments, détritus ou proies) provenant d’un habitat et assimilé dans un autre par une plante ou par un consommateur. Cet apport d’énergie, dont le receveur ne peut en affecter la quantité, modifie la productivité du taxon receveur et entraîne potentiellement des effets en cascade au niveau du réseau trophique.
Le premier volet de ce projet aura comme objectif de déterminer l’effet général des subsides sur les réponses des individus, populations et communautés en utilisant une méta-analyse. Celle-ci mettra également en lumière comment diverses caractéristiques du milieu et du réseau trophique peuvent influencer l’effet des subsides.
Les objectifs de la deuxième section de mon projet seront de déterminer expérimentalement l’effet des subsides sur la condition corporelle et le succès de nidification des bécasseaux à croupion blanc (Calidris fuscicollis) ainsi que sur l’abondance et la diversité des arthropodes dans le voisinage de leurs nids. Ce faisant, nous simulerons la présence de subsides dans l’Arctique canadien, un milieu assez peu étudié dans le contexte des subsides. Nous fournirons des vers de farine (larves de Tenebrio molitor) aux bécasseaux en les comparant, de par leur condition corporelle et leur succès de nidification, à ceux n’ayant reçu aucun apport de ressources supplémentaire. Nous espérons aussi observer un effet indirect des subsides sur les communautés d’arthropodes dans le voisinage de ces nids. Conséquemment, nous comparerons les deux milieux (avec et sans subside) en termes de l’abondance et de la diversité d’arthropodes du sol.
Toutes ces manipulations se feront sur l’île d’Igloolik (Nunavut) dans l’Arctique canadien.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com