Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Myriam Cadotte

 

Étudiante 2è cycle

Département de biologie, Université Laval

Pavillon Alexandre-Vachon
1045 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

514. 629.4113
myriam.cadotte.1@ulaval.ca

 

 


 

Direction

 
 

Projet de recherche

Mycophagie chez le cerf de Virginie à l'île d'Anticosti.

Les champignons peuvent être importants dans la diète des herbivores en raison de leur teneur élevée en protéines. L'objectif principal de cette étude est de déterminer quelles espèces de champignons sont consommées et leur abondance relative dans l'alimentation des cerfs de Virginie à l'île d'Anticosti (Québec, Canada). Nous allons également étudier de manière plus spécifique les effets de différents traits biodémographiques sur la diversité et l'abondance relative des espèces de champignons consommées. Finalement, nous allons nous attarder plus spécifiquement à la consommation de champignons hypogés (truffes) qui ont une grande importance socio-économique.

Afin de déterminer les différentes espèces de champignons consommées par le cerf, des fèces ont été récoltées sur des individus abattus pour séquencer l'ADN des champignons qui se fera à l'aide de la technologie Genotyping by Sequencing. Les séquences d'ADN qui en résulteront seront comparées à des banques de séquences d'ADN afin d’identifier les espèces de champignons. L'abondance relative de chacune des espèces sera quant à elle déterminée à l’aide de la PCR quantitative (réaction en chaîne par polymérase).

Nous allons utiliser des données récoltées sur les cerfs abattus pour associer la consommation de champignons à différentes variables (âge, sexe, date et indices de condition corporelle tels que masse corporelle, masse du muscle péronier, épaisseur de gras). Pour déterminer l'habitat dans lequel les cerfs ont pu s'alimenter avant d'être abattus, nous allons délimiter une zone tampon de 1 km2 autour des coordonnées géographiques du site d’abattage et déterminer la composition des peuplements à l’intérieur à l’aide d’une carte écoforestière à l’échelle 1:20 000.

Mon projet de maîtrise accroîtra les connaissances sur les espèces de champignons consommées et possiblement importantes dans l'alimentation du cerf de Virginie, un sujet peu étudié. Il permettra aussi de mieux comprendre les relations entre les cerfs de Virginie et l’écosystème de la forêt boréale. Enfin, si des truffes sont découvertes dans l'alimentation des cerfs à l'île d'Anticosti, cela apportera de nouvelles informations sur le potentiel de cette ressource en tant que source de revenus pour le Québec.
 

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com