Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Caroline Richard

 

Étudiante 2è cycle

Département de génie civil et de génie des eaux, Université Laval

Pavillon Adrien-Pouliot
1065 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

418.952.2961
caroline.richard.6@ulaval.ca

 

 


 
 
 

Projet de recherche

Stabilisation thermique des infrastructures de transport construites sur un pergélisol instable à l’aide de surfaces à albédo élevé

Depuis plusieurs années, les conséquences du réchauffement climatique se font sentir dans le Nord canadien. Les risques associés à l’augmentation de la température affectent la sécurité des infrastructures civiles. Les tassements causés par le dégel et la consolidation réduisent la capacité fonctionnelle du revêtement de la chaussée. En effet, la dégradation du pergélisol, causée par des changements dans le régime thermique, crée un déséquilibre en surface de la route, rendant les surfaces revêtues vulnérables au moindre changement climatique. Afin de diminuer ces impacts, les surfaces à albédo élevé peuvent être utilisées dans le but de limiter l’absorption de chaleur, par radiation solaire, du sol situé sous la chaussée.
L’objectif principal du projet est de développer des outils d’adaptation efficaces, à l’aide de surfaces à albédo élevé, pour la stabilisation thermique de la chaussée construite sur un pergélisol sensible au dégel. En premier lieu, les facteurs influençant le régime thermique d’un sol tels que la radiation solaire, la profondeur de dégel, la conductivité thermique, le type de sol et les caractéristiques propres au pergélisol seront analysés. En second lieu, des sections d’essais situées à la Forêt Montmorency (Parc des Laurentides, Québec), sur la route de l’Alaska (Beaver Creek, Yukon) et à Tasiujaq (Nunavik, Québec) permettront de documenter l’efficacité et la durabilité des matériaux de revêtement à albédo élevé. Ces sections d’essais, ayant des albédos et propriétés différentes seront instrumentées de thermistances mesurant les températures de surfaces. L’albédo, l’adhérence et la texture seront également suivis. Ces technologies sont déjà utilisées dans le but de réduire la température de l’air ambiant de manière à contrer les îlots de chaleur en milieu urbain. En parallèle avec l’expérimentation faite sur le terrain, un programme de laboratoire sera entrepris en vue d’élaborer un ensemble de spécifications techniques pour les matériaux de revêtement à albédo élevé. Des protocoles pour quantifier les propriétés de ces produits seront développés afin de produire une gamme de spécifications pour soutenir la mise en œuvre de stratégies d’implantation adaptés aux réalités du nord.
La visée de ce projet de recherche est de proposer des outils d’adaptation en vue de diminuer les températures de surface pour une stabilité à long terme de la chaussée en milieu nordique. Finalement, l’accomplissement du projet permettra de développer une méthode d’intervention des infrastructures de transport durable incluant un cycle de vie utile adéquat du revêtement. Le produit escompté fournira aux ingénieurs une gamme d’outils permettant de préserver le pergélisol et d’y assurer un bon suivi.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com