Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Arnaud Sterckx

 

Étudiant 3è cycle

Département de géologie et génie géologique, Université Laval

Pavillon Adrien-Pouliot
1065 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6


arnaud.sterckx.1@ulaval.ca

 

 


 
 
 

Projet de recherche

Modélisation hydrogéologique des eaux d'origine glaciaire de l'aquifère Cambro-Vendien, pays baltes

Ce projet vise à modéliser la circulation des eaux souterraines au sein de l´aquifère Cambro-Vendien, dans les pays baltes, au cours des derniers milliers d´années. De précédentes études ont déjà produit des modèles hydrogéologiques en régime permanent. Cependant, des campagnes d'échantillonage hydrogéochimique ont indiqué qu´une partie des eaux souterraines au-sein de cet aquifère est d´origine glaciaire. Dernièrement, l´âge de ces eaux a pu être évalué et il correspond au dernier maximum glaciaire (LGM). Ceci indique que ces eaux se seraient mises en place durant la dernière phase de croissance de la calotte glaciaire fennoscandienne, qui a recouvert le nord de l´Europe (dont les pays baltes) il y a 20.000 ans environ. Ces eaux souterraines ne sont donc pas en équilibre avec les conditions climatiques actuelles, d´où l´importance d´une modélisation du système aquifère Cambro-Vendien en régime transitoire. Ce modèle hydrogéologique revêt une importance majeure puisque l'aquifère Cambro-Vendien constitue la principale source d´eau souterraine dans le Nord de l´Estonie (jusqu´à 75%), alimentant des centres urbains importants, parmi lesquels Tallinn, la capitale estonienne. De plus, ce modèle devrait nous permettre de préciser les conditions de recharge de l'aquifère en eaux d´origine glaciaire : couplage entre la calotte glaciaire et la nappe phréatique, mécanisme de recharge, volume de la recharge, timing, etc... Jusqu´à présent, les modèles hydrogéologiques de systèmes aquifères d´origine glaciaire sont restés d´ordre conceptuel. Grâce aux nombreuses données hydrogéochimiques qui ont été recueillies jusqu´à aujourd´hui dans les pays baltes, nous espérons pouvoir construire un modèle bien calibré, qui fasse le lien entre la théorie et les données de terrain.

 
 

Communications scientifiques

Sterckx, A., Lemieux, J.-M., Vaikmäe, R., 2017. Representing glaciations and subglacial processes in hydrogeological models: A numerical investigation. Geofluids, 2017(Article ID 4598902): 12 pages. DOI: 10.1155/2017/4598902.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com