Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Simon Massé

 

Étudiant 3è cycle

Département de biologie, chimie et géographie, UQAR

Campus de Rimouski
300 Allée des Ursulines
UQAR
Rimouski
Québec, Canada
G5L 3A1

418.723.1986 poste 1733
simon.masse9@gmail.com

 

http://132.203.57.253:8080/donneesweb/document/image/perso_3464.jpg

 


 
 
 

Direction

 
 

Projet de recherche

L'intégration des connaissances scientifiques sur les processus hydrogéomorphologiques dans la gestion des risques fluviaux dans un contexte de changements climatiques

Les catastrophes naturelles causées par le dynamisme des rivières sont plus fréquentes en raison des changements climatiques et de l'urbanisation des plaines alluviales. Les connaissances fondamentales et les outils technologiques développés par les hydrogéomorphologues depuis 30 ans ont permis l'avènement de l'approche hydrogéomorphologique (AHGM) pour la cartographie des zones inondables qui, contrairement à la méthode hydrostatistique/hydraulique, reconnait la diversité des systèmes fluviaux et considère les ajustements morphodynamiques anticipés avec les changements climatiques (1; 2). Largement acceptée dans divers pays dont la France, l'AHGM peut être intégrée dans une approche de gestion faisant appel à l’espace de liberté du cours d’eau qui inclut les zones d’inondabilité et de mobilité. Dans cet espace, le cours d’eau peut opérer naturellement ce qui limite les risques pour les citoyens et les infrastructures, tout en assurant une série de services écologiques et d’avantages socio-économiques. Pour que cette approche prenne racine et s’inscrive dans les pratiques de gestion des cours d’eau, il importe que les connaissances sur les dynamiques fluviales soient bien comprises, ce qui n’est pas toujours le cas. Le principal objectif de la recherche est de définir le rôle de l'intégration des connaissances scientifiques dans la prise de décision quant à la gestion des risques fluviaux. L’applicabilité du concept d’espace de liberté sera examinée en favorisant son intégration dans la gestion de quatre environnements fluviaux contrastés : les bassins versants des rivières Mitis-Neigette, du Nord et Coaticook. Le projet repose sur trois objectifs spécifiques:

1) Réaliser l'AHGM pour trois tronçons fluviaux dont la dynamique menace les enjeux des collectivités. L’AHGM repose sur l’analyse de la trajectoire morphologique des cours d’eau ainsi que sur l’analyse des empreintes morphologiques et sédimentologiques révélant l’évolution de la plaine alluviale (3). Les unités morphosédimentologiques, les taux d’érosion, les tracés fluviaux historiques et les profils longitudinaux d’inondation seront définis et quantifiés à partir de modèles numériques d’élévation LiDAR, de relevés de terrain et des données historiques de crues. Ces données permettront de proposer des espaces de liberté pour les trois cours d’eau (1; 2; 4). 

2) Identifier les conditions favorables et défavorables à l’intégration de la gestion des espaces de liberté dans la gouvernance de l’eau. Dans une perspective de gestion intégrée, des tables de travail réunissant tous les acteurs de l'eau seront organisées en collaboration avec les organismes de bassins versants et les MRC (5). L'engagement des parties prenantes permettra d’identifier les préoccupations locales en matière de gestion des espaces de liberté, de développer collectivement des stratégies de mise en œuvre et de favoriser le transfert des connaissances acquises sur la dynamique des cours d’eau (6). L'approche de recherche collaborative vise à mieux comprendre les défis et les opportunités entourant le concept d'espace de liberté.

3) Développer un cadre de référence pour l'application de la gestion des espaces de liberté dans les politiques municipales. Des entrevues, des consultations et des présentations publiques permettront de cerner les considérations des parties prenantes et du public par rapport au concept d’espace de liberté. Une série d'entretiens avec des experts gouvernementaux du domaine de la gestion de l'eau et des risques fluviaux permettra de reconstituer l'évolution des pratiques en matière de prévention des risques au Québec et d’identifier les conditions nécessaires à l'intégration de nouvelles connaissances. L'expérience avec les quatre communautés conduira à l'élaboration d'un cadre de référence pour faciliter l'intégration de la gestion par espace de liberté dans les politiques municipales au Québec.

Le projet multidisciplinaire implique la mise en œuvre d’une approche de gestion durable des rivières faisant appel à l'optimisation des services écologiques fluviaux, à une meilleure résilience aux changements climatiques et à la réduction de la vulnérabilité des populations locales aux risques naturels. Les résultats pourront être généralisés à travers le Canada et l’Amérique du Nord afin d'inclure les connaissances sur les processus hydrogéomorphologiques dans la gestion des corridors fluviaux. Enfin, l'identification des facteurs clés favorisant l'intégration des connaissances scientifiques dans les politiques publiques sera bénéfique pour optimiser la qualité des décisions concernant la gestion de l'environnement.

1) Biron, P.M., Buffin-Bélanger, T., Larocque, M., Choné, G., Cloutier, C-A., Ouellet, M-A., Demers, S., Olsen, T., Desjarlais, C. & Eyquem, J. 2014. Freedom space for rivers: a sustainable approach to enhance river resilience. Environmental Management, 54(5): 1056-1073.

2) Buffin-Bélanger, T., Biron, P., Laroque, M., Demers, S., Olsen, T., Cholé, G., Ouellet, M.-A., Cloutier, C.-A., Desjarlais, C. & Eyquem, J. 2015. Freedom space for rivers: an economically viable river management concept in a changing climate. Geomorphology, 251: 137-148.

3) Demers, S., Olsen, T., Buffin-Bélanger, T., Marchand, J.-P., Biron, P.M. & Morneau, F. 2014. L’hydrogéomorphologie appliquée à la gestion de l’aléa d’inondation en climat tempéré froid : l’exemple de la rivière Matane (Québec). Physio-Géo – Géographie Physique et Environnement, 4: 67-88.

4) Piégay, H., Darby, S.E., Mosselman, E. & Surian, N. 2005. A review of techniques for delimiting the erodible river corridor: a sustainable approach to managing river bank erosion. River Research and Applications, 21: 773-789.

5) Lane, S.N., Odoni, N., Landström, C., Whatmore, S.J., Ward, N.7 Bradley, S. 2010. Doing flood risk science differently: an experiment in radical scientific method. Transactions of the Institute of British Geographers, 36: 15-36.

6) Evers, M., Jonosky, A., Almoradiem A. & Lange, L. 2016. Collaborative decision making in sustainable flood risk management: A socio-technical approach and tools for participatory governance. Environmental Science & Policy, DOI: 10.1016/j.envsci.2015.09.009

 
 

Communications scientifiques

Biron, P., Buffin-Bélanger, T., Massé, S., 2017. The need for river management and stream restoration practices to integrate hydrogeomorphology. The Canadian Geographer / Le Géographe canadien. DOI: 10.1111/cag.12407.

Massé, S., Buffin-Bélanger, T., 2016. Understanding hydrogeomorphological dynamics and the distribution of large wood jams to promote sustainable river management strategies. The Canadian Geographer / Le Géographe canadien, 60(4): 505-518. DOI: 10.1111/cag.12283.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com