Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Sabrina Plante

 

Étudiante 3è cycle

Département de biologie, Université Laval

Pavillon Alexandre-Vachon
1045 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

418.656.2131 poste 8152
sabrina.plante.6@ulaval.ca

 

http://132.203.57.253:8080/donneesweb/document/image/perso_3449.jpg

 


 
 
 

Projet de recherche

Impact des activités anthropiques sur la sélection d'habitat et la démographie du caribou migrateur

Plusieurs populations du genre Rangifer sont actuellement en déclin à travers les régions boréales et arctiques de l’Amérique du Nord et de l’Europe. Les perturbations anthropiques et les changements climatiques ont été soulevés comme les causes majeures du déclin circumpolaire actuellement observé. Le Nord du Québec pourrait être sujet à une augmentation drastique des activités industrielles, avec l’évaluation récente du fort potentiel minier et la planification de travaux majeurs dans les prochaines décennies. Ces développements pourraient avoir des conséquences écologiques et démographiques importantes sur les troupeaux de caribous migrateurs (Rangifer tarandus) présents dans le Nord du Québec et au Labrador.

Chez les ongulés, les perturbations anthropiques peuvent mener à des pertes réelles et fonctionnelles de l’habitat, des changements des patrons comportementaux et de sélection d’habitat, des bouleversements des relations prédateurs-proies et des modifications des paramètres biodémographiques. Par exemple, le développement oléifère de l’Alaska a permis de mettre en évidence l’évitement des routes, des pipelines et autres infrastructures par les caribous migrateurs via l’abandon de certaines zones et la restriction des mouvements. Une réduction des taux de natalité et des pauses reproductives plus fréquentes ont aussi été observées dans les zones perturbées. Bien qu’il existe des évidences des effets négatifs des perturbations anthropiques sur la démographie du caribou migrateur, le lien direct entre la sélection pour des habitats perturbés et la probabilité de survie reste à vérifier. De plus, les fluctuations naturelles de la taille de population du caribou sur de longues périodes rendent difficile l’association d’un facteur, comme les perturbations humaines, aux variations démographiques. Le caribou migrateur ayant une importance écologique et économique majeure pour le Québec, le Labrador et les Premières Nations, il est primordial de mieux comprendre les facteurs régissant l’utilisation et la sélection de l’habitat de cette espèce, ainsi que les conséquences sur la performance individuelle, particulièrement dans un contexte d’augmentation des perturbations anthropiques.

L’objectif de cette étude est d’évaluerl’impact des activités anthropiques sur l’écologie du caribou migrateur des troupeaux Rivière aux Feuilles (RAF) et Rivière George (RG). Nous nous intéresserons aux facteurs influençant la vulnérabilité des individus à la chasse sportive pour le troupeau RAF en étudiant le chevauchement entre les caractéristiques des sites de récolte et celles des habitats utilisés par le caribou. Nous évaluerons l’utilisation et la sélection d’habitat sur les aires d’estivage et d’hivernage en nous attardant particulièrement aux effets simples et cumulés des perturbations anthropiques sur les deux troupeaux. Nous déterminerons finalement la relation entre les différentes stratégies de sélection d’habitat et la survie des individus et évaluerons les impacts démographiques à long terme. Pour se faire, nous utiliserons des données de localisations de caribous récoltées depuis 1990 à l’aide de colliers GPS.

L’effort de chasse et l’utilisation de l’espace par les chasseurs seront quantifiés selon différentes méthodes, incluant des questionnaires laissés aux chasseurs, un suivi GPS des trajets des chasseurs, l’enregistrement des localisations de leurs caribous abattus et l’utilisation des données de localisations des caribous abattus à l’échelle de la zone de chasse provenant du Système d’information de la grande faune (SIG). Nous utiliserons des fonctions de sélection de ressources pour évaluer les effets des activités et infrastructures anthropiques sur les patrons de sélection d’habitat à l’aide d’un système d’information géographique. Finalement, nous identifierons les caractéristiques anthropiques sélectionnées menant à des probabilités de survie inférieures à la moyenne populationnelle à l’aide de modèles linéaires mixtes. Cette étude permettra de mettre en évidence les conséquences actuelles des activités anthropiques et d’évaluer les conséquences possibles du développement nordique sur les populations de caribous migrateurs.

 
 

Communications scientifiques

Plante, S., Dussault, C., Côté, S.D., 2017. Landscape attributes explain migratory caribou vulnerability to sport hunting. Journal of Wildlife Management, 81(2): 238-247. DOI: 10.1002/jwmg.21203.

Plante, S., Champagne, É., Ropars, P., Boudreau, S., Lévesque, E., Tremblay, B., Tremblay, J.-P., 2014. Shrub cover in northern Nunavik: can herbivores limit shrub expansion? Polar Biology, 37(5): 611-619. DOI: 10.1007/s00300-014-1461-6.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com