Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Michaël Bonin

 

Étudiant 3è cycle

Département de géographie, Université Laval

Pavillon Alexandre-Vachon
1045 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

418.656.2131 poste 8152
michael.bonin.1@ulaval.ca

 

 


 
 
 

Projet de recherche

Contribution du caribou migrateur au régime alimentaire de deux grands prédateurs nordiques

Les troupeaux de caribous migrateurs Rivière-George et Rivière-aux-Feuilles du Nord-du-Québec/Labrador connaissent un déclin. Bien que le développement industriel et les changements climatiques pourraient avoir un rôle à jouer dans ce déclin, peu d’information est disponible sur le rôle de la prédation dans la dynamique de population du caribou. Comprendre le rôle de la prédation dans un écosystème complexe est essentiel à la prise de décisions éclairées en gestion et conservation des populations.
Notre objectif principal est de déterminer la contribution du caribou migrateur du Nord-du-Québec/Labrador au régime alimentaire de ses principaux prédateurs, le loup gris et l’ours noir, afin de mieux comprendre le rôle de la prédation dans la dynamique de population du caribou. Nous combinerons l’utilisation de méthodes conventionnelles (macrorestes dans les fèces) et novatrices (isotopes stables et ADN metabarcoding) d’évaluation de la composition du régime alimentaire afin de déterminer la proportion relative du caribou dans l’alimentation de chaque espèce de prédateur. Nous mettrons en place, en collaboration avec les communautés autochtones, un protocole de récolte de carcasses de prédateurs afin d’obtenir des contenus stomacaux ainsi que des échantillons de sang, poils, fèces et muscles. Puisque la signature isotopique (13C, 15N et 34S) des tissus d’un prédateur reflète la signature isotopique de ses proies, nous pourrons ainsi reconstituer l’alimentation spatio-temporelle de chaque prédateur. Le séquençage génétique de macrorestes stomacaux et de fèces des prédateurs permettra d’augmenter notre pouvoir d’identification des proies sélectionnées par chaque prédateur. L’utilisation de méthodes variées et complémentaires permettra d’obtenir des estimés robustes de la composition du régime alimentaire de deux prédateurs centraux de la chaine trophique du Nord-du-Québec/Labrador et ultimement de déterminer l’impact de la prédation sur la dynamique de population du caribou migrateur. Une attention particulière sera portée à comparer spatialement et temporellement l’utilisation du caribou comme ressource alimentaire par le loup gris et l’ours noir.

 
 

Communications scientifiques

Bonin, M., Tremblay, J.-P., Côté, S.D., 2016. Contributions of digestive plasticity to the ability of white-tailed deer to cope with a low-quality diet. Journal of Mammalogy, 97(5): 1406-1413. DOI: 10.1093/jmammal/gyw091.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com