Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Clément Chevallier

 

Étudiant 3è cycle

Département de biologie, chimie et géographie, UQAR

Campus de Rimouski
300 Allée des Ursulines
UQAR
Rimouski
Québec, Canada
G5L 3A1

418.723.1986 poste 1236
clement.chevallier@uqar.ca

 

http://132.203.57.253:8080/donneesweb/document/image/perso_3339.jpg

 


 
 
 

Projet de recherche

Démographie et dynamique de la population de renards arctiques de l'Ile Bylot, Nunavut

Le milieu terrestre arctique est très peu productif à cause d’une activité photosynthétique très limitée. Aussi la théorie d’exploitation des écosystèmes (Oksanen et al. 1981) prédit-elle que le niveau trophique supérieur (les prédateurs) devrait être absent dans le Haut Arctique canadien. Cependant le renard arctique y survit, ce qui soulève des questions quant aux adaptations démographiques et écologiques développées par ce prédateur. De plus, comme le renard arctique vit dans un milieu très variable (variabilité intra- et interannuelle importante de la disponibilité des proies; Angerbjorn et al. 1999, Eide et al. 2004), il est un modèle fort intéressant pour mieux comprendre les liens entre la démographie d’une population et les facteurs environnementaux auxquels elle est soumise. Une population de renard arctique est suivie depuis 1996 (marquage d’individus depuis 2004) sur l’Ile Bylot au Nunavut (Careau et al. 2008), ce qui offre la possibilité de mesurer les principaux paramètres démographiques d’une population de cette espèce (taux de recrutement, de survie, etc.) et de les comparer avec ceux d’autres mammifères carnivores étudiés ailleurs au monde. Le projet de doctorat aura donc 3 objectifs principaux : 1- développer et appliquer des approches statistiques permettant de décrire la démographie de la population; 2- comparer les paramètres démographiques de la population avec ceux d’autres populations de la même espèce ou d’espèces différentes; 3- tester des hypothèses écologiques quant aux facteurs qui expliquent les caractéristiques démographiques observées. La recherche sera basée sur un suivi de terrain de 18 années (1996-2013) dont 10 années (2004-2013) impliquant du marquage d’individus. Je vais moi-même participer sur le terrain aux deux dernières années de cette série temporelle. Mon travail de terrain sera nécessaire pour augmenter la solidité de la base de données et pour bien comprendre les techniques permettant de recueillir les données démographiques que je vais utiliser ainsi que les facteurs écologiques qui influencent la démographie et la dynamique de la population. Ce suivi à long terme fait intervenir diverses techniques comme la capture (environ 30 adultes et 20-40 jeunes par an), le marquage et la recapture des individus, leur observation et la pose de colliers émetteurs satellitaires (Tarroux et al. 2010).

 
 

Communications scientifiques

Legagneux, P., Casajus, N., Cazelles, K., Chevallier, C., Chevrinais, M., Guéry, L., Jacquet, C., Jaffré, M., Naud, M.-J., Noisette, F., Ropars, P., Vissault, S., Archambault, P., Bêty, J., Berteaux, D., Gravel, D., 2018. Our house is burning: discrepancy in climate change vs biodiversity coverage in the media as compared to scientific literature. Frontiers in Ecology and Evolution(published online first). DOI: 10.3389/fevo.2017.00175.

Chevallier, C., 2017. Age estimation of live arctic foxes Vulpes lagopus based on teeth condition. Wildlife Biology. DOI: 10.2981/wlb.00304.

Chevallier, C., Gauthier, G., Berteaux, D., 2017. Age estimation of live arctic foxes Vulpes lagopus based on teeth condition. Wildlife Biology(published online first). DOI: 10.2981/wlb.00304.

Chevallier, C., Lai, S., Berteaux, D., 2016. Predation of arctic fox (Vulpes lagopus) pups by common ravens (Corvus corax). Polar Biology, 39(7): 1335–1341. DOI: 10.1007/s00300-015-1843-4.

Chevallier, C., Hernández-Matías, A., Real, J., Vincent-Martin, N., Ravayrol, A., Besnard, A., 2015. Retrofitting of power lines effectively reduces mortality by electrocution in large birds: an example with the endangered Bonelli's eagle. Journal of Applied Ecology, 52(6): 1465-1473. DOI: 10.1111/1365-2664.12476.

Gauthier, G., Bêty, J., Cadieux, M.-C., Legagneux, P., Doiron, M., Chevallier, C., Lai, S., Tarroux, A., Berteaux, D., 2013. Long-term monitoring at multiple trophic levels suggests heterogeneity in responses to climate change in the Canadian Arctic tundra. Philosophical Transactions of the Royal Society Series B, 368(1624): 20120482. DOI: 10.1098/rstb.2012.0482.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com