Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Dominique Fauteux

 

Membre collaborateur

Musée Canadien de la Nature

C.P. 3443, Succ. D
Ottawa
Ontario, Canada
K1P 6P4

1.613.566.4783
dfauteux@nature.ca

 

http://132.203.57.253:8080/donneesweb/document/image/perso_3228.jpg

 


 

Dynamique de population des micromammifères nordiques

Les micromammifères nordiques fluctuent principalement de façon cyclique mais aussi de façon irrégulière. Les populations Arctiques de lemmings documentées à ce jour semblent toutes faire des fluctuations d’abondance régulières dont les amplitudes sont variables d’un site à l’autre alors que plusieurs populations boréales de campagnols ne suivent pas de cycles. Quels sont les mécanismes de ces fluctuations régulières et irrégulières? Pourquoi les cycles semblent-ils plus communs dans les hautes latitudes que les basses? Quels en sont les conséquences sur les autres espèces et les réseaux trophiques? En étudiant les fluctuations d’abondance de lemmings et de campagnols à l’Île Bylot, Cambridge Bay et Salluit, ce projet d’étude vise à documenter la diversité dans la dynamique des populations de micromammifères nordiques et de mieux comprendre quels en sont les causes et les conséquences. Étant responsables de pulsations de biodiversité dans les écosystèmes nordiques, les fluctuations d’abondance des micromammifères sont vitales. L’affaissement des fluctuations cycliques de lemmings et de campagnols au Groenland et en Fénnoscandie sont un signe alarmant des effets possibles du réchauffement de l’Arctique sur tout l’écosystème terrestre.

Recherche basée sur les collections muséales

En plus de travaux sur le terrain, je m'intéresse également à utiliser les collections muséales pour développer des outils utiles aux études en dynamique des populations et des relations trophiques. Par exemple, l'étude des restes osseux dans les boulettes de régurgitation des oiseaux de proies, dans les hibernacles de chauve-souris ou les fèces de prédateurs mammaliens permet d’estimer indirectement la disponibilité des proies et de mieux documenter le régime alimentaire de ceux-ci. En mesurant la taille des ossements, il est aussi possible d'estimer le transfert minimum de biomasse entre les niveaux trophiques. Toutefois, développer de tels outils requiert des validations qui peuvent être faites efficacement grâce aux collections ostéologiques des Musées. En travaillant directement avec Kamal Khidas, conservateur au Musée Canadien de la Nature, nous visons à maintenir à jour la taxonomie des petits mammifères et leur répartition. Enfin, la base de données du Musée Canadien de la Nature inclus des milliers de spécimens collectés en dans l’Arctique entre 1920 et 1960, ce qui en fait une source extrêmement riche en information pré-réchauffement climatique. Cette collection est d’une valeur inestimable afin d’étudier comment les petits mammifères s’adaptent à leur environnement qui est en constant changement.

 
 

Thèmes de recherche

  • Dynamique de population
  • Écologie du stress
  • Écosystème terrestre de l'Arctique
  • Interactions trophiques
  • Relations prédateur-proie
  • Taxonomie des petits mammifères
 
 

Communications scientifiques

Fauteux, D., Gauthier, G., Berteaux, D., Palme, R., Boonstra, R., 2018. High Arctic lemmings remain reproductively active under predator-induced elevated stress. Oecologia. DOI: 10.1007/s00442-018-4140-4.

Fauteux, D., Gauthier, G., Mazerolle, M.J., Coallier, N., Bêty, J., Berteaux, D., 2018. Evaluation of invasive and non-invasive methods to monitor rodent abundance in the Arctic. Ecosphere, 9(2): e02124. DOI: 10.1002/ecs2.2124.

Fauteux, D., Slevan-Tremblay, G., Gauthier, G., Berteaux, D., 2018. Life in the fast lane: learning from the rare multi-year recaptures of brown lemmings in the High Arctic. Arctic Science, 4(1): 146-151. DOI: 10.1139/AS-2017-0017.

Fauteux, D., Gauthier, G., Berteaux, D., Bosson, C., Palme, R., Boonstra, R., 2017. Assessing stress in arctic lemmings: fecal metabolite levels reflect plasma free corticosterone levels. Physiological and Biochemical Zoology, 90(3): 370-382. DOI: 10.1086/691337.

Fauteux, D., Slevan-Tremblay, G., Gauthier, G., Berteaux, D., 2017. Feeding preference of brown lemmings (Lemmus trimucronatus) for plant parts of Arctic willow (Salix arctica). Polar Biology, 40(11): 2329–2334. DOI: 10.1007/s00300-017-2147-7.

Fauteux, D., Gauthier, G., Berteaux, D., 2016. Top-down limitation of lemmings revealed by experimental reduction of predators. Ecology, 97(11): 3231-3241. DOI: 10.1002/ecy.1570.

Fauteux, D., Cheveau, M., Imbeau, L., Drapeau, P., 2015. Cyclic dynamics of a boreal southern red-backed vole population in northwestern Quebec. Journal of Mammalogy, 96(3): 573-578. DOI: 10.1093/jmammal/gyv062.

Fauteux, D., Gauthier, G., Berteaux, D., 2015. Seasonal demography of a cyclic lemming population in the canadian Arctic. Journal of Animal Ecology, 84(5): 1412-1422. DOI: 10.1111/1365-2656.12385.

Bilodeau, F., Gauthier, G., Fauteux, D., Berteaux, D., 2014. Does lemming winter grazing impact vegetation in the Canadian Arctic? Polar Biology, 37(6): 845-857. DOI: 10.1007/s00300-014-1486-x.

Fauteux, D., Lupien, G., Fabianek, F., Séguy, M., Gagnon, J., Imbeau, L., 2014. An illustrated key to the mandibles of small mammals of Eastern Canada. The Canadian Field-Naturalist, 128(1): 25-37.

Fauteux, D., Mazerolle, M.J., Imbeau, L., Drapeau, P., 2013. Site occupancy and spatial co-occurrence of boreal small mammals are favoured by late-decay woody debris. Canadian Journal of Forest Research, 43(1): 419-427. DOI: 10.1139/cjfr-2012-0397.

Fauteux, D., Imbeau, L., Drapeau, P., Mazerolle, M., 2012. Small mammal responses to coarse woody debris distribution at different spatial scales in managed and unmanaged boreal forests. Forest Ecology and Management, 266: 194-205. DOI: 10.1016/j.foreco.2011.11.020.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com