Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Michel Paquette

 

Étudiant 3è cycle

Département de géographie, Université de Montréal

Pavillon Strathcona
520, Chemin de la Côte Ste-Catherine
Université de Montréal
Montréal
Québec, Canada
H2V 2B8

514.343.6111 poste 37175
michel.paquette@umontreal.ca

 

 


 
 
 

Projet de recherche

Géomorphologie et hydrologie de l'île Ward Hunt, Nunavut

L'île Ward Hunt (83,1°N 74,1° W) est située sur la côte nord de l'île d'Ellesmere et abrite le lac le plus septentrional au Canada, le lac Ward Hunt. Il s'agit d'un site privilégié pour l'étude des environnements extrêmes et de la station de recherche la plus nordique au Canada. Le lac Ward Hunt est à l'étude depuis plus de 15 ans par les membres du CEN mais peu de travaux se sont penchés sur son bassin versant. Ma recherche tente de présenter et d’analyser les caractéristiques géomorphologiques du bassin versant, notamment celles qui concernent les transferts de matière vers les bas de pente, influençant la qualité des eaux du lac. Étant donnée la nature ultra-oligotrophique des eaux, chaque écoulement devient primordial pour le développement de faune et la flore lacustre.

Étant donné que l’évolution des pentes et les transferts de matière se produisent essentiellement par les mouvements d’eau, le projet se penche sur l’hydrologie des versants et les transferts de sédiments par suspension, par solution et par mouvement de masse depuis les versants vers le lac. Je m'intéresse notamment au rôle de la morphologie et de la micro-morphologie sur la formation de chemins d'écoulement préférentiels et sur les transferts de matière dans ces zones. Parmis ces chemins, des canaux d’écoulement souterrains préférentiels (water tracks) occupent une bonne portion des bas de pente et semblent jouer un role majeur dans les transfers de matière. Les objectifs de la recherche sont donc :

- Identifier les différents chemins d’écoulement et les caractéristiques hydrogéochimiques, géomorphologiques et hydrologiques de chacun.
- Déterminer la provenance des « water tracks » et leur role dans le transfer de matière vers les bas de pente.
- Déterminer les taux de mouvement de masse par solifluxion sur les rives du lac Ward Hunt.

Les méthodes de caractérisation de l’hydrologie comprennent la mesure des débits et des matières en suspensions et en solutions dans l'eau dans divers types d’écoulement, ainsi que des relevés de neige, de sa fonte et des précipitations. Les taux de transport sédimentaires et la chimie de chaque type d’écoulement est également comparée, afin d’analyser le rôle des water tracks dans la mobilisation de la matière. Les mouvements d’eau vers et depuis les water tracks sont également étudiées plus finement par des mesures de nappe phréatique et d’humidité dans les sols. Afin de compléter la quantification dess entrées de sédiments dans le lac Ward Hunt, des relevés précis de mouvement de masse sont effectués.

La provenance et répartition des écoulements et des mouvements de masse à Ward Hunt sont essentiellement contrôlées par la présence de niches de nivation. Les formations de sols en mosaïque sont particulièrement importantes pour canaliser l’écoulement, ce qui permet de fournir l'humidité aux sols en bas de pente, et de parfois provoquer des écoulements en surface. Il semblerait que la présence combinée de niches de nivation et de sols en mosaïque encourage la formation de water tracks et l’érosion des pentes. Cette recherche est l’une des rares recherches de processus à cette latitude. Elle permettra entre autre de comprendre l'évolution du paysage dans un environnement extrêmement froid en évaluant les rôles et rétroactions de la géomorphologie sur 1) le transfert de matière le long des pentes et; 2) l’organisation et la dénudation du bassin versant.
 
 

Communications scientifiques

Paquette, M., Fortier, D., Vincent, W.F., 2018. Hillslope water tracks in the High Arctic: Seasonal flow dynamics with changing water sources in preferential flow paths. Hydrological Processes(published online first). DOI: 10.1002/hyp.11483.

Paquette, M., Fortier, D., Vincent, W.F., 2017. Water tracks in the High Arctic: A hydrological network dominated by rapid subsurface flow through patterned ground. Arctic Science, 3(2): 334-353. DOI: 10.1139/AS-2016-0014.

Verpaelst, M., Fortier, D., Kanevskiy, M., Paquette, M., Shur, Y., 2017. Syngenetic dynamic of permafrost of a polar desert solifluction lobe, Ward Hunt Island, Nunavut. Arctic Science, 3(2): 301-319. DOI: 10.1139/AS-2016-0018.

Fritz, M., Deshpande, B., Bouchard, F., Högström, E., Malenfant Lepage, J., Morgenstern, A., Nieuwendam, A., Oliva, M., Paquette, M., Rudy, A.C. A., Siewert, M.B., Sjöberg, Y., Weege, S., 2015. Brief Communication: Future avenues for permafrost science from the perspective of early career researchers. The Cryosphere, 9: 1715–1720. DOI: 10.5194/tc-9-1715-2015.

Paquette, M., Fortier, D., Mueller, D.R., Sarrazin, D., Vincent, W.F., 2015. Rapid disappearance of perennial ice on Canada's most northern lake. Geophysical Research Letters, 42: 1433-1440. DOI: 10.1002/2014GL062960.

 
© 2018 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com