English | wk4tg5 | Contact | Plan du site  
 
 
INTROSITE D'ÉTUDECLIMATSUIVI ÉCOLOGIQUESavoir inuitRESPONSABLES DU PROJETPARTENAIRESPUBLICATIONSLISTES D'ESPÈCES PHOTOS





Cycle du carbone
    La photolyse du carbone organique dissous
  Introduction  
  Les mares arctiques  
  Portrait physicochimique d’une mare  
  La vie microbienne
  La photolyse du carbone organique dissous
  L'enjeu climatique  
 

La photolyse est un processus de décomposition chimique par la lumière du carbone organique dissous en molécules plus petites (incluant le CO2). Par conséquent, la photolyse est plus importante dans les mares de fonte peu profondes, à faible turbidité, car elles sont plus exposées au soleil.

Le coefficient d'absorption de la lumière par l'eau à une longueur d'onde de 320 nm (1 nm = 1 millième de micromètre), nommé a320, est utilisé pour quantifier la fraction colorée du carbone organique dissous (celle qui est décomposée par la lumière). La photolyse se mesure à l'aide d'un spectrophotomètre, en suivant la diminution de a320 au cours du temps à mesure que l'action du soleil se fait sentir.

Des échantillons d'eau prélevés dans une mare en juillet 2007 ont été filtrés afin d'éliminer les microorganismes et n'observer que l'effet de la lumière. Ces échantillons ont ensuite été exposés à la lumière ou à l'obscurité (conditions de contrôle) avant de passer sous le spectrophotomètre. Les résultats de ces mesures illustrent comment la dégradation des molécules de matière organique sous l'effet de la lumière se traduit par l'affaiblissement de la couleur de l'eau. On suppose qu'une partie des molécules qui procuraient à l'eau la couleur sont transformées en CO2, contribuant ainsi à la production de gaz à effet de serre. Cette fraction est encore inconnue. Les molécules phototransformées restantes sont scindées en plus petites molécules que les microorganismes peuvent utiliser plus facilement (molécules plus labiles). Ainsi, un effet indirect de la photolyse du carbone organique dissous est de stimuler l'activité microbienne qui libère une partie du carbone par leur respiration.