English | wk4tg5 | Contact | Plan du site  
 
 
INTROSITE D'ÉTUDECLIMATSUIVI ÉCOLOGIQUE Savoir inuit RESPONSABLES DU PROJETPARTENAIRESPUBLICATIONSLISTES D'ESPÈCES PHOTOS





description
    Introduction
  Introduction  
  Île Bylot  
  Pond Inlet  
  Nanisivik  
  Bylot Island vs Pond Inlet  
 


Le climat du Haut Arctique est considéré comme l’un des plus extrêmes sur Terre. Les températures froides et la noirceur sont typiques des hivers arctiques. De plus, étant donné que l’air froid retient peu d’humidité, la majorité des régions arctiques reçoivent très peu de précipitations. C’est pour cette raison que la plupart des régions arctiques sont considérées comme désertiques ou semi-désertiques. Pendant l’été, le soleil brille 24 heures sur 24 mais la saison reste courte et les températures se maintiennent à peine au-dessus du point de congélation.


Le climat rigoureux du Haut Arctique est le facteur limitant le plus important pour les organismes y vivant. Ainsi, l’enregistrement des données météorologiques est important afin d’aider les biologistes à comprendre les facteurs qui influencent les écosystèmes arctiques. D’ailleurs, ceci est encore plus important lorsque l’on considère jusqu’à quel point les changements climatiques peuvent potentiellement influencer la région.

Depuis 1994, les données climatiques de l’Île Bylot sont enregistrées à partir d’une station météorologique automatisée. Cette station, située à une altitude de 20 m au-dessus du niveau de la mer, possède des senseurs performants qui enregistrent sur une base horaire les paramètres suivants:

    • températures de l’air et du sol (moyenne, minimum, maximum)
    • radiation solaire
    • humidité relative
    • vitesse et direction du vent
    • épaisseur de la couverture de neige

À partir de ces données, d’autres variables peuvent être calculées comme le nombre de degrés-jours au-dessus de zéro et le nombre de jours sans gel. Les précipitations estivales sont aussi enregistrées à l’aide d’un instrument, appelé pluviomètre, qui recueille la pluie dans un cylindre gradué en millimètres. Ce dernier nous permet donc d’évaluer la quantité de pluie tombée.

 

weather station 20 m ASL in Qarlikturvik Valley - station météo à 20 m d'altitude dans la Vallée Qarlikturvik (1994) © Gilles Gauthier
weather station 400 m ASL - station météo à 400 m d'altitude (2001) © Denis Sarrazin

Depuis 2001, une deuxième station météo a été installée à une altitude de 400 m au-dessus du niveau de la mer. Éventuellement, cette station nous permettra de faire des comparaisons entre le régime climatique des basses-terres et celui des collines de l’Île Bylot.

Nous sommes conscients que 14 ans de données représentent un intervalle de temps court pour évaluer des tendances climatiques. Par conséquent, dans le but d’élargir notre couverture temporelle et régionale, nous avons également examiné des bases de données plus longues provenant de stations météorologiques d’Environnement Canada situées aux aéroports les plus proches de notre site d’étude, soit Pond Inlet (Mittimatalik) et Nanisivik (près d’Arctic Bay).

Cliquez sur la région pour voir la description de son climat.